• Cuisine
  • Actus

La pâtisserie, remède numéro 1 contre la dépression ?

Article par Charlène RAVERAT , le 09/08/2013 à 10h00 , modifié le 12/08/2013 à 10h24 0 commentaire

Adieu crème glacée ou pot de Nutella, aujourd'hui la pâtisserie prend le relai des peines de coeurs. En août, des boutiques "Depressed Cake Shops" (entendez "Boutiques de gâteaux déprimés") ouvrent leurs portes au Royaume-Uni.

Il est dit que la musique adoucit les mœurs. Des chefs anglais revisitent le diction et imaginent la pâtisserie comme nouveau remonte-moral à la mode. Désormais, des pâtisseries éphémères débarquent au Royaume-Uni dans le but de « créer un espace de dialogue autour de la dépression tout en goûtant aux cupcakes » confie la créatrice Emma Thomas.

Bye Bye les coups de déprime
Le concept est simple : « tout en goûtant aux sucreries, les gourmands seront amenés à dialoguer autour de la dépression. Et les fonds récoltés, eux, seront reversés aux associations dédiées aux maladies mentales » ajoute Emma Thomas, aussi surnommée Miss Cakehead (Mademoiselle "tête de gâteau"). «Aucune recherche scientifique n'explique pourquoi ou comment cuisiner aide à se sentir mieux, et ce n'est certainement pas un remède à la dépression. Mais cela peut être thérapeutique et aider beaucoup de gens». En tout cas, c'est l'objectif qu'elle s'est fixée à travers ses boutiques. Depuis début août, les Depressed Cake Shops ont vu le jour à Londres, Glasgow, Derby, Cardiff et dans le Nord du Yorkshire.

Soutenir des associations
Comme la cuisine, la pâtisserie conduit à un certain apaisement et c'est connu de tous. A l'époque déjà, une célèbre présentatrice anglaise Marry Berry avait déclaré : « Si vous vous sentez déprimé, un peu de pétrissage peut vous aider... ». Et elle n'a pas tort, car selon le journal The Guardian, « il y a quelque chose de rassurant dans ce rituel, peser tranquillement le beurre, le sucre, la farine. Casser les œufs, fouetter, mélanger, incorporer. »

Autre bonne nouvelle du même style, manger ses propres pâtisseries aurait des vertus plus saines sur la santé que de manger celles achetées en supermarché. Selon une étude publiée dans la revue Public Health Nutrition, les pâtisseries commerciales augmenteraient de plus de 50 % le risque de dépression. Avis aux gourmands et gourmandes, n'hésitez plus !

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

de Cuisine

TROUVER UNE RECETTE

Ex: fromage, pâte, poulet...

Recherche

Jouez & gagnez !

DERNIÈRES NEWS

Le Top 10
  1. 4.
    Menu de Noël : 25 recettes d'apéritif ...
  2. 5.
    Pâtisserie : 65 recettes faciles pour ...
  3. 6.
    30 plats de viande festifs qui changent ...
  4. 7.
    20 recettes festives pour un réveillon ...
  5. 8.
    Régime détox : 30 aliments à moins de ...
  6. 9.
    Les 15 spécialités les plus gourmandes ...
  7. 10.
    20 recettes aux légumes pour ...

Zoom sur
logAudience