• Cuisine
  • Actus

Différencier et cuisiner les courges

Article par Claire CHEVALIER , le 13/10/2011 à 14h41 0 commentaire

Pour faire le plein de vitamine et réaliser des petits plats qui déchirent, les courges sont géniales ! Mais encore faut-il les différencier et savoir les cuisiner.

Courge spaghetti
Longue et jaune, la courge spaghetti cache un secret en son sein : des spaghettis végétaux très rigolo. Pour les récupérer, il existe deux modes opératoires : au four et à l'eau. Pour la cuisson à l'eau, on plonge la courge entière dans une grande marmite pendant 20 minutes, jusqu'à ce que la peau se perce facilement. Au four, on la coupe en deux, on l'arrose d'un filet d'huile d'olive et c'est parti pour 35 minutes à 180°. Quand on récupère la chair de la courge, la magie opère et les spaghettis apparaissent. On peut alors les cuisiner en gratin, les poêler ou les manger avec une petite vinaigrette.

Courge butternut ou doubeurre
Comme son nom l'indique, le goût de la butternut tue tout ! Il se rapproche de la saveur délicate du beurre noisette. Avec sa chair rosée, on réalise un velouté ultra crémeux. Et ce n'est pas difficile de la reconnaître, son allure de bouteille de soda ou de poire ne passe pas inaperçu. Côté recette, c'est la fête : velouté, purée, gratin et desserts, c'est au choix.

Courge patidou
Blanc crème, rayé de vert ou d'orange, la patidou peut être allongée et lisse ou bien ramassée et nervurée comme une citrouille. Pratique, on peut la cuire à l'eau sans l'éplucher. On la choisit pour sa saveur proche de la noisette géniale en potages, en flans, tartes, purée et même en dessert. Choisissez-en une petite, creusez-la et servez votre velouté dedans, c'est canon !

Potiron, potimarron et citrouille
Nos trois cousines aiment s'habiller en orange plus ou moins foncé. Le potimarron est celle qui possède la saveur la plus délicate, si proche de la châtaigne. Pour changer un peu, pourquoi ne pas les cuisiner en crumble salé ?

La courge de siam ou courge à cheveux d'ange
Verte tachetée de blanc, la courge de Siam est filandreuse douce mais un peu fade. Son intérêt ? Sa chair ressemble à des vermicelles. Alors on sort les épices pour relever son goût et on la cuisine en beignet, en gâteau et même en confiture.

Giraumon
Surnommé aussi potiron turban à cause de sa forme particulière, le Giraumon est sucré et farineux. On le cuit à l'eau ou à la vapeur avant de le consommer comme ses autres amies cucurbitacées, en gratin, en soufflé, poêlé ou en velouté.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

de Cuisine

TROUVER UNE RECETTE

Ex: fromage, pâte, poulet...

Recherche

Jouez & gagnez !

DERNIÈRES NEWS

Le Top 10
  1. 4.
    Menu de Noël : 25 recettes d'apéritif ...
  2. 5.
    Pâtisserie : 65 recettes faciles pour ...
  3. 6.
    20 recettes festives pour un réveillon ...
  4. 7.
    30 plats de viande festifs qui changent ...
  5. 8.
    Les 15 spécialités les plus gourmandes ...
  6. 9.
    Régime détox : 30 aliments à moins de ...
  7. 10.
    20 recettes aux légumes pour ...

Zoom sur
logAudience