• Cuisine
  • Actus

Citrouille, potiron, potimarron : toute la cuisine d'Halloween

Article par Claire CHEVALIER , le 30/09/2011 à 21h39 0 commentaire

Halloween approche à grands pas : citrouille, potiron et potimarron font la fête dans nos assiettes. Vos papilles vont frissonner de plaisir !

Potiron, citrouille et potimarron sont des cousins : ils appartiennent à des espèces différentes de cucurbitacées. Leurs chairs sucrées et fondantes promettent un festival de recettes à consommer sans modération. Et ça ne s'arrête pas là : aussi délicieuses que saines pour la santé, elles sont gavées de provitamine A (si utile pour garder un joli teint), d'antioxydants, de minéraux et vitamines en tous genres.
Citrouilles et chaudrons
L'amie des sorcières et d'Halloween, j'ai nommé la citrouille présente une forme bien ronde et une chair un peu filandreuse. Son avantage ? Avec elle, c'est deux en un : cuisine et décoration d'Halloween. Attention aux doigts, elle est coriace : on découpe un grand chapeau et on évide notre citrouille. On taille un nez, une bouche, des yeux, on place une bougie à l'intérieur et voilà ! Avant d'utiliser la chair pour nos recettes, on la sépare des graines. Ces dernières sont très bonnes pour la santé, et une fois sèches, elles peuvent être utilisés dans des sablés, des petits pains ou à grignoter nature.
Côté recette, la chair un peu filandreuse de notre citrouille est excellente en velouté, en tajine, en quiche et en chutney. N'oublions pas la célèbre pumpking pie ! La tarte à la citrouille que l'on sert traditionnellement à Halloween.
Tout est bon dans le potiron !
La chair du potiron est plus sucrée et moins filandreuse que celle de la citrouille. Aussi coriace à la découpe que sa cousine, on peut le cuisiner avec la peau s'il est bio. Avant de le préparer, coupez-le en quatre et enlevez les pépins. Ensuite c'est au choix : épluché, on peut faire revenir sa chair en petit dés dans une poêle ou sinon, on le cuit tel quel à la cocotte. Il se comporte merveilleusement bien en purée, en soupe et en dessert. Ces graines sont également comestibles. Pour étonner vos invités, servez-les grillées et salées à l'apéritif.
Le délicat potimarron
Le potimarron se démarque de ses deux cousins par sa saveur délicate et inimitable très proche de la châtaigne. C'est un véritable trésor culinaire : il réalise des soufflés à se damner, il sublime les volailles, que ce soit en Parmentier ou en petite purée d'accompagnement. Comment le prépare-t-on ? On le coupe comme le potiron et on le cuit à l'étouffée pendant 20 minutes. Quand la chair est tendre, on le laisse tiédir. A cette étape, vous pouvez l'éplucher si vous le souhaitez. Le potimarron se cuisine aussi sucré : en gâteau, en brioche et en cheesecake, c'est le top ! Et si vous avez du courage et des gants de cuisine bien épais, épluchez-le cru pour le râper : dans une petite salade vinaigrée ou dans une version revisitée du carrot-cake, vous m'en direz des nouvelles.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

de Cuisine

TROUVER UNE RECETTE

Ex: fromage, pâte, poulet...

Recherche

Jouez & gagnez !

DERNIÈRES NEWS

Le Top 10
  1. 4.
    Menu de Noël : 25 recettes d'apéritif ...
  2. 5.
    Pâtisserie : 65 recettes faciles pour ...
  3. 6.
    30 plats de viande festifs qui changent ...
  4. 7.
    20 recettes festives pour un réveillon ...
  5. 8.
    Les 15 spécialités les plus gourmandes ...
  6. 9.
    Régime détox : 30 aliments à moins de ...
  7. 10.
    20 recettes aux légumes pour ...

Zoom sur
logAudience