Article rédigé par la communauté Overblog
Toute l'actu Troubles >>
  • psychologie
  • Troubles

Souffle au cœur (définition, symptômes, traitements)

Un souffle au cœur est une anomalie pouvant traduire un rétrécissement de l'aorte, une insuffisance mitrale, une insuffisance aortique ou pulmonaire. Les symptômes ne sont pas systématiques, mais ils peuvent se présenter sous la forme d'essoufflement, de maux de tête, de palpitations, etc. Les traitements d'un souffle au cœur sont à base de médicaments et/ou d'une intervention chirurgicale.

Article par C.jane - Édité par Wikio
Heart - Copyright Jim Mead © Jim Mead (Flickr)

Définition

Un souffle au cœur est une anomalie caractérisée sous forme de bruit supplémentaire, qui peut être perçu au cours d'une auscultation.

Le souffle peut être systolique, c'est-à-dire que le bruit anormal intervient entre deux bruits normaux.

Plus exactement, il débute après le début du premier, et se termine avant la fin du deuxième. Son origine peut être un rétrécissement de l'aorte, ou une insuffisance mitrale.

Le souffle peut également être diastolique, c'est-à-dire que le bruit anormal intervient après la fin du second bruit normal, et avant le début du premier bruit normal. Dans ce cas, l'origine peut être une insuffisance aortique ou pulmonaire.

Le souffle est fréquemment observé chez les enfants. Cependant, il ne traduit que peu souvent une anomalie du cœur. Seul des examens approfondis permettront de poser un diagnostic.

Symptômes

Les symptômes d'un souffle au cœur dépendent de la pathologie sous-jacente et de son évolution.

Bien souvent, les patients ne ressentent rien. Lorsqu'ils ressentent des symptômes, ils peuvent se présenter sous forme :

  • D'essoufflement à l'effort, lorsque l'on monte ou descend des escaliers, lorsque l'on boit plusieurs gorgées d'eau sans s'arrêter, etc.
  • Des palpitations.
  • Des douleurs thoraciques, à l'effort comme au repos.
  • De syncope, particulièrement lors d'un effort important.
  • D'une fatigue anormale.
  • Des maux de tête dès le réveil.

Traitements

Les maladies de cœur entraînant un souffle sont traitées par médicament ou par chirurgie. Dans tous les cas, un suivi régulier est indispensable.

Pour un rétrécissement de l'aorte, il est préférable de procéder au changement chirurgical de la valve. Les traitements médicamenteux n'ont pas encore montré de résultats probants.

Dans le cas d'une insuffisance mitrale, il faut avoir recours à des antibiotiques avant certains soins, pour prévenir les endocardites infectieuses. Il faut également prendre un traitement à base d'anticoagulants, voire d'anti-arythmiques. Dans les cas les plus graves, la pose chirurgicale d'une prothèse valvulaire mitrale est nécessaire.

Pour une insuffisance aortique, un traitement à base de vasodilatateurs, ou de bétabloquants, peut être prescrit. Un traitement chirurgical, ayant pour but de remplacer la valve aortique, peut être envisagé dans les cas les plus graves.

Dans le cas d'une insuffisance pulmonaire, il est recommandé de pratiquer une valvuloplastie pulmonaire, ou une pose de prothèse.

logAudience