Noël zen : Faites la sourde oreille à certaines critiques

Article par Clémence ORCEL , le 02/11/2009 à 17h41 , modifié le 05/11/2009 à 18h00 0 commentaire

Si l'organisation du réveillon de Noël ressemble pour vous à un parcours du combattant, c'est parce que vous savez que vos proches se feront un plaisir d'y mettre leur grain de sel. Ah... la famille !

Portrait de famille

Tout commence par une remarque de votre oncle, au moment de l'apéritif : "Ce champagne est imbuvable ! Tu n'as pas une vraie bouteille, quelque part ? ". Pendant le repas, c'est au tour de votre frère de vous contrarier : "Tu sais bien que je n'aime pas les marrons, tu aurais pu me préparer un autre accompagnement, pour la dinde ! ". Et votre chère mère de rajouter : "Oui d'ailleurs, les marrons, tu n'as jamais vraiment su les faire cuire correctement...". Au moment des cadeaux, même vos chérubins s'y mettent : "Maman, j'avais demandé un vrai poney, pas une peluche ! " Dans votre tête : "Ne t'énerve pas, reste calme. C'est bientôt terminé, un an de répit avant l'année prochaine... "

Vu sous cet angle, il n'y a rien de réjouissant à se démener pour satisfaire une bande d'éternels insatisfaits... Pourquoi se débattre si c'est perdu d'avance ?! Heureusement, vous savez lire entre les lignes...
Si votre tonton critique le champagne mais pas les petits fours, c'est bien que vous avez dû réussir quelque chose ! Pareil pour le repas : vos marrons ne font pas l'unanimité ? La dinde et les bûches, elles, ont été dévorées ! Et pour ce qui est des cadeaux, votre fille n'a peut-être pas eu son poney, mais ça ne l'a pas empêchée de venir vous faire un câlin quelques minutes après...

Gardez le sourire en toute circonstance

Recevoir des critiques de la part de votre famille, ça ne vous étonne pas. Rien de plus normal, c'est dans l'ordre des choses. Votre maman n'organise plus Noël, c'est désormais votre responsabilité et en mettant son petit grain de sel par-ci par-là, elle vous rappelle qu'il n'y a pas si longtemps, elle était à votre place. Un petit brin de nostalgie, peut-être ?

Votre oncle est un gentil ronchon, c'est bien connu, donc ne vous formalisez pas. Il critique peut-être votre champagne, mais ça ne l'empêche pas de se resservir ! Votre frère, lui, adore vous titiller. Ses remarques, tout comme celles de vos enfants, vous font revenir en enfance. C'est ça, aussi, la magie de Noël.

Prenez toutes ces remarques avec le sourire, ne leur donnez pas trop d'importance. Et finalement, si vos proches étaient des invités modèles, on s'ennuierait presque...

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis



de Plurielles
SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience