• Psycho
  • Me connaître

Bonnes résolutions : il est temps d'oser !

Article par Karin DANJAUME , le 03/01/2007 à 10h52 , modifié le 30/12/2008 à 10h31 0 commentaire

La nouvelle année est là avec son cortège de bonnes résolutions... que l'on ne tiendra pas forcément. Plutôt que d'échafauder des plans sur la comète, si on se promettait tout simplement d'oser un peu ?

Oser croire en soi
Vous avez envie de changement et de nouveautés. Vous rêvez de défis à relever, de projets à concrétiser, de souhaits à réaliser... oui mais voilà, vous n'y arrivez pas ! La faute à vos croyances personnelles ("je n'y arriverai pas", "je ne suis pas faite pour cela"...). Plutôt que d'avoir peur de vous confronter au refus des autres, souvenez-vous que ce sont souvent vos propres pensées qui limitent vos actions.
Gardez cela en tête : 100% des personnes qui ont atteint leurs objectifs, ont d'abord essayé ! Finalement, le vieil adage "qui ne tente rien, n'a rien" est à prendre au pied de la lettre...

Oser s'exprimer
Vous voulez obtenir une augmentation ? Changer de job ? Vous n'êtes pas contente des relations que vous entretenez avec vos amis ? Vous êtes une grande fille maintenant, donc au lieu d'attendre que les autres "devinent" ce qui vous contrarie, exprimez-le ! Vous verrez, à force d'habitude, cela devient de plus en plus facile... et le ciel ne vous tombera pas sur la tête à chaque fois !

Oser être soi-même
Quoi ? Vous ne vous ne trouvez pas parfaite ? Votre silhouette ne ressemble pas à celles que l'on voit dans les magazines. Vous vous trouvez pas assez drôle / brillante / intéressante. Vous pouvez passer votre vie à vous conformer à l'image que les autres ont de vous. Ou alors vous pouvez vous accepter telle que vous êtes et tirer partie de vos atouts. Plutôt que de faire l'inventaire de ce qui ne va pas... mettez l'accent sur ce qui va !

Oser penser à soi
L'heure est venue de faire l'apologie de l'égoïsme ! Arrêtez de courir dans tous les sens et vous sentir responsable du bien-être de ceux qui vous entourent. Régulièrement (une fois par semaine par exemple), octroyez-vous un moment pour vous. A vous de déterminer ce qui vous convient : une heure de sport, une séance de ciné, un pot avec une copine...
Dans le même ordre d'idée, cessez d'attendre que votre bande de potes soit disponible pour partir faire ce trek dans l'Anapurna dont vous rêvez depuis toujours. Personne n'est dispo ? Qu'à cela ne tienne, partez seule ! Ne vous refusez pas certains bonheurs accessibles sous prétexte que personne ne peut vous accompagner, vous ne feriez que cultiver des regrets.

Oser être optimiste
Cela ressemble à une grosse tarte à la crème, mais voir le verre à moitié plein vous aidera toujours plus que de le voir à moitié vide. Plus facile à dire qu'à faire car l'optimisme, lorsqu'il n'est pas inné, se cultive.
Luttez contre la tendance bien naturelle (et facile) à glisser dans le pessimisme en habituant votre cerveau à voir la vie en rose. Manipulation pensez-vous ? Au contraire, vous vous affranchirez ainsi des influences extérieures parfois pesantes (la bonne copine toujours déprimée, le collègue sournois...).

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis



de Plurielles
SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience