• Psycho
  • Me connaître

8 conseils pour s'épanouir en tant que femme

Article par Aurore CHARLOT , le 11/07/2006 à 17h57 , modifié le 24/02/2009 à 16h51 10 commentaires

Comment être heureuse chaque jour, parvenir à chasser les déprimes passagères, les idées noires, qui vous gâchent la vie ? En vous entraînant tout simplement, le bonheur ça s'entretient !

Instaurez dans votre emploi du temps " Votre moment privilégié ".
Quelques minutes de détente pendant lesquelles vous pensez uniquement à vous ou à ce qui vous fait plaisir. Fixez- vous un rendez-vous quotidien avec vous-même et surtout tenez- vous y.
Par exemple, 10 minutes suffisent :
- pour feuilleter votre " mag " préféré, chaque soir avant d'aller vous coucher.
- pour vous faire un soin du visage, sous votre douche matinale.
- pour une petite séance d'abdos, chaque matin avant de mettre un pied à terre.
- 10 minutes supplémentaires pour savourer un épisode de " Desperate Housewives ", chaque soir et réaliser que votre vie est super.

Ayez une pensée positive :
" J'ai un job qui m'éclate ", " ma famille est formidable "," quelle belle journée "...
Et surtout fuyez les pensées d'insatisfaction, de critiques envers vous-même.

Pensez à faire des compliments à votre chéri, vos collègues...
En retour, vous aurez des sourires et mine de rien cela met de bonne humeur.

Souriez à la vie, même lorsqu'il pleut.
Et un sourire en appelle un autre. C'est tout simple, demandez votre baguette avec un grand sourire et vous remarquerez que très rapidement votre boulanger ère vous saluera avec panache.
La joie de vivre cela se transmet !

Acceptez de ne pas être une " Wonder Woman ".
Etre à la fois femme, mère et assurer un emploi est un vrai parcours de santé. Si certains jours vous sentez que vous n'êtes pas au top, demandez-vous qui pourrait l'être chaque jour. Pour réussir à tout concilier, le secret c'est d'accepter justement que parfois vous ne pourrez pas mener de front tous ces mandats. Essayez, vous remarquerez que tout d'un coup la vie vous semblera belle et plus légère.

Demandez de l'aide à votre conjoint.
Dites-lui quand vous êtes dépassée et que vous avez besoin de souffler. Et si la fatigue est tenace, partez faire un break le temps d'un week-end.


Apprenez à vivre avec vos émotions. Une femme est sujette à des fluctuations hormonales. Vous êtes comme les autres, ne vous focalisez pas dessus.

Parlez avec votre entourage de ce qui vous chagrine.
En parler suffit généralement à dédramatiser. Un regard extérieur vous aidera souvent à trouver une solution à ce qui vous turlupine.

N'oubliez pas  : " Le bonheur est une création de chaque instant avec soi, avec la personne aimée, avec sa famille et avec tous ces autres rencontrés au travail et dans la société ". Extrait du livre "Petit manuel du bonheur au féminin ".

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis

  • handicap16, le 09/07/2015 à 21h01 : Moi j'ai du mal a trouver le bonheur .car je trouve que les autres ont ou sont mieux que moi donc j'en souffre énormément
  • Valérie, le 10/03/2009 à 17h16 : Il y a 2 types de femmes (et d'hommes d'aileurs!), celles qui veulent être heureuse et celles qui préfèrent rester malheureuses. Tous ces petits conseils, aident dans les moments difficiles a retrouver un peu de bonheur. Donc, si il suffit de se dire que c'est possible, de sourire et on avance... Cela dit, si on pense qu'en restant négatif, en ne souriant, les autres vont venir vers nous... Why not, mais je n'y crois pas. l'optimisme, le sourire donné et l'ENVIE sont les seuls moyens simples à mettre en oeuvre, qui peuvent nous aider.
  • Dado, le 09/01/2009 à 21h11 : Il faut etre optimiste tous le temps meme lorsqu'on est très fragile et ça nous aide a créer la force
  • Bénédicte, le 07/01/2009 à 08h33 : Il suffit aussi de prendre la vie comme elle vient et de se dire que de tte facon il y a tjs pire mais aussi mieux tjs rester simple
  • Corinne, le 19/12/2008 à 05h53 : Ce n'est pas du tout évident à faire, mais c'est vrai : le bonheur, on se le construit. Savoir se dire qu'après la pluie vient le beau temps aide à y croire ; piocher ses joies et s'accrocher aux petits qui nous restent, ça aide, dans le chaos, à relever la tête tous les matins. Moi, je me lève à 5h meme si je ne travaille qu'à 8h, et j'essaie de positiver. Je rencontre beaucoup de monde dans mon travail, ça aussi, ça aide à relativiser. Bonne journée !


de Plurielles
SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience