• Psycho
  • Me connaître

Comment gérer ses émotions ?

Article par Propos recueillis par K.D. , le 15/03/2007 à 16h34 , modifié le 26/05/2009 à 18h57 2 commentaires

Bernard Sananès* nous donne quelques “petits trucs” permettant de contrôler son émotivité dans certains cas concrets.

Réagir et répondre à une critique dans le cadre professionnel 

- Surtout ne jamais répondre du tac au tac. Dites-vous : "Détends-toi et respire !" et calmez une contre-offensive hâtive qui, en mettant de l'huile sur le feu, ne ferait que compliquer la situation.
- Écoutez attentivement la critique en essayant d'abord de livrer à votre interlocuteur ce que vous avez compris : "Je crois comprendre que tu me reproches de ne pas avoir.... Est-ce bien cela ?".
Puis laissez du silence pour qu'il parle encore : plus votre interlocuteur s'exprimera plus il sera détendu par la suite, mieux il écoutera vos explications et vos sentiments sur le sujet.
- Si la personne n'a pas pris de gants, dites : "Ce n'est pas tant la critique qui me dérange mais la manière dont tu me fais cette critique. J'aurais aimé que tu me le dises plus calmement (avec plus de tact, plus de ménagement)".


Prendre la parole en public

- La veille, lisez votre texte, bien préparé, à très haute voix, pour vous familiariser avec les mots, les rythmes et les intonations qui donneront vie à votre discours. Durant cette phase de préparation, faites-en des "paquets", exagérez pour dédramatiser "l'épreuve".
- Juste avant la prise de parole : prenez contact avec l'assistance en vous disant : "Ce ne sont pas eux qui me regardent, c'est moi qui les regarde ! ".
- Souriez à tous ceux qui vous sourient ou que vous trouvez plutôt sympathiques : ce seront vos alliés, ils pourront vous rassurer, vous donner confiance...
- Si vous êtes très ému(e), ne cherchez surtout pas à le cacher. Dites-le ! Personne ne vous en voudra, bien au contraire!


Se sentir à l'aise lors d'une situation a priori "amicale". Exemple : "j'arrive à une soirée et je ne connais personne"

- Repérez une personne qui vous paraît assez timide. Allez vers elle. Elle n'attend que ça, probablement ! Vous-même ne seriez-vous pas enchanté(e) que quelqu'un viennent vers vous en vous disant : "Je ne connais personne et vous ?".
- En adressant les premiers mots de remerciement à la personne qui vous a invité(e), demandez-lui de vous présenter quelques personnes avec lesquelles vous auriez des affinités ou points communs : une activité sportive, un métier... Au besoin dites-lui : "Qui parmi ce beau monde, est comme moi passionné(e) d'équitation, de bons vins ou de voyages ?”
- Ne restez surtout pas immobile dans un coin ! Marchez dans la pièce en croisant franchement les regards et en souriant. Il y aura bien quelqu'un pour vous dire : "On se connaît ?".

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis

  • Stella, le 01/12/2009 à 15h48 : Je ne supporte pas les gens qui me font des critiques et donc cela menerve quand c'est moi qui leur replique ils me font la gueule apres pourquoi je devrai accepter les mots dur venant de leur part et que eux n'accepte pas les mienne.
  • Feriel, le 28/06/2009 à 15h01 : Je m emporte face a des critiques et je rergrette par la suite


de Plurielles
SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience