• Psycho
  • Me connaître

Comment s'apprécier davantage ?

Article par Karin DANJAUME , le 22/11/2006 à 15h09 , modifié le 21/08/2009 à 10h34 7 commentaires

Etes-vous atteinte du syndrome : "tout ce que je fais est nul, je ne suis pas assez bien pour..., Machine est beaucoup mieux que moi, je ne mérite pas..." ? Stop ! Quel bénéfice retirez-vous de cette auto-flagellation permanente ? Certainement aucun. Il ne s'agit pas d'être en adoration permanente devant votre petite personne mais d'apprendre à vous apprécier davantage. Parce que s'aimer un peu est une des clés qui ouvre la porte du bien-être.

Stop les comparaisons
Arrêtez de vous comparer aux autres car cela engendre de la parano. OK cette grande gigue de Vanina a tout pour plaire : elle est sublime, mesure 1,78, parait brillante, a un job d'enfer et un mec génial etc. Bon en même temps, revenez sur terre, elle est comme tout le monde : elle a forcément des défauts.
Chacun évolue à son propre rythme. Plutôt que de vous mettre en compétition avec autrui, faites-le avec vous-même. Constatez vos changements et vos progrès dans le temps. Sachez reconnaître ce qui est positif en vous et dans les actions que vous avez entreprises. Et rectifiez le tir si vous n'êtes pas satisfaite.

Un être unique
Les personnes que vous admirez peuvent être des modèles pour vous. Vous pouvez vous inspirer de ce qui a fait leur réussite. Mais gardez à l'esprit que vous êtes un être unique. Plutôt que de chercher à faire "ce qui est bien", approchez-vous plutôt de ce qui est bon pour vous.

On positive
Cessez de vous dénigrer : l'image que vous avez de vous ne correspond pas à la réalité, ce n'est que votre interprétation. Il y a un monde entre la façon dont vous vous voyez et celle dont les autres vous perçoivent.

Prenez soin de vous
Faites du sport, achetez-vous des vêtements qui vous mettent en valeur et soyez un peu plus douce avec vous-même... Josiane de Saint Paul, psychothérapeute*, explique : "Les femmes qui ont de l'estime pour elles sont plus enclines à se prendre en main. C'est par là que tout commence : je mérite de m'occuper de moi-même."

On s'entoure des bonnes personnes
Etre capable de s'apprécier davantage passe également par la capacité à ne pas se pourrir la vie avec des messages parasites. Josiane de Saint Paul confirme : "Si on a suffisamment d'estime, on fait attention à ne pas choisir des personnes dévalorisantes autour de nous." Ouste donc les Cassandre de service et autres rois de la critique !

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis

  • Audy, le 21/08/2009 à 17h50 : âgée de 52 ans,j'ai des diplomes importants, j'ai travaillée 28 ans avec beaucoup de difficultés car toujours épuisée, je me dénigre et me critique beaucoup en me comparant à d'autres qui me semblent mieux réussir que moi, mes pensées à mon sujet sont irrationnelles car je fais abstraction de toutes mes réussites, j'apprécie ebaucoup votre message du jour, merci
  • Marie-Christine, le 30/10/2008 à 17h33 : Un conseil : ne pas douter de soi même. Se fixer un objectif pas trop difficile à atteindre. Un marche après l'autre. Je me trouvais nulle et pourtant j'ai postulé pour un poste à responsabilités. J'ai réussi l'écrit et me suit fait recalée à l'oral. Pourtant je me suis dépassée et j'étais fière de moi. Aujourd'hui dans mon entreprise il y a de nouveau une proposition pour un même poste et je recommence à postuler et j'espère faire mieux cette fois ci ! Courage
  • Cecchinato, le 05/10/2008 à 19h09 : Je n'ai aucune confiance en moi, je me dénigre en permanenceet je suis complexée du fait que je n'ai pas de diplôme et cela m'empêche davancer dans ma vie professionnelle,quelle est la solution ?
  • Sof, le 03/10/2008 à 14h15 : Je suis d'une nature pessimiste, je vois tout en noir, je me fais une montagne d'une cacahuètes..je me trouve inutile et sotte... alors, à part la methode couet je fais quoi?? Je n'ai aucune confiance en moi et je me compare constamment aux autres...je les envie, et les jalouse..bref.. une vrai sorcière...
  • Isabelle, le 16/09/2008 à 20h17 : Ce n'est pas si facile, tous ces conseils, je les ai eu des centaines de fois et j'ai essayé de les suivre mais quand vous avez un caractère comme le mien, toujours peur de faire mal, toujours peur d'être mal vu, toujours peur de tout et ça depuis toujours, comment faire ? En plus les gens le sentent et en profitent !


de Plurielles
SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience