L'avis de la psy*

Les rêves pour le futur sont essentiels à la construction psychique de l'enfant, même si rares sont ceux qui restent effectivement fidèles à ces désirs. Plus tard, à l'adolescence, ils peuvent faire fonction de "moteur" pour aider à la mise en place d'objectifs. Ceci dit, beaucoup de jeunes n'ont pas forcément une idée précise de ce qu'ils veulent faire lorsqu'ils seront dans la vie active. Les rêves représentent davantage un projet de vie.
Concernant le souhait à proprement parler "je veux faire le tour du monde", "j'aurais adoré être danseuse étoile", ils permettent d'avancer dans la vie et de se découvrir des passions. Pour certains, ils ne seront jamais réalisés. Pour autant, cela n'engendre pas forcément de la frustration : l'important étant de savoir vivre dans l'ici et maintenant.

Ne pas savoir apprécier le moment présent peut en revanche engendrer des frustrations et des déceptions. Savoir ne pas regretter le passé (que l'on ne peut pas changer) et ne pas être constamment en situation d'attente par rapport au futur ("je serai plus heureuse quand j'aurais réalisé ceci ou cela") est un facteur de bien-être.
Evidemment si l'on se trouve dans une situation de vie totalement insupportable, il est légitime de vouloir en changer mais il faut mettre en œuvre ce projet de façon réaliste (à 35 ans on ne devient plus danseuse étoile !).

Le plus important est d'atteindre les objectifs que l'on se fixe soi-même. Parfois, on réalise ses rêves et la satisfaction que l'on en retire est immense. Mais ensuite, il faut savoir continuer à rêver ! Et souvent, on s'aperçoit que dans la réalisation d'un rêve, c'est souvent la route qui nous y a menée qui a été la plus enrichissante...

* A. Tan est psychologue clinicienne et psychothérapeute

- le 13/01/2006 - 12h22

 
+ de discussions sur le forum Plurielles.fr
L'avis de la psy* : réagir

En application de la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 (modifiée) relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'accès, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour l'exercer, vous pouvez à tout moment modifier ou supprimer les informations vous concernant en adressant un courrier au 1 quai du Point du Jour 92100 Boulogne-Billancourt. L'objectif de votre inscription est de réagir à nos articles. La validation emporte consentement à la collecte, au traitement, au stockage et à l'utilisation des informations que vous avez saisies.
logAudience