Anne-Sophie : a tout largué pour un tour du monde

"Toute petite, j'avais une amie tortue. On m'avait raconté que sur une île - les Galapagos - elles vivaient par centaines et très vieilles. Je me disais que quand je serai grande, je vivrais là-bas (...) Je suis partie juste après les attentats du 11 septembre 2001. Ma grand-mère, dont j'étais très proche, était décédée et les Galapagos subissaient une catastrophe écologique. Mon rêve m'a rattrapée et j'ai ressenti comme une urgence. En une semaine, j'ai posé une année sabbatique auprès de mon employeur et emprunté 15.000 euros à ma banque pour partir... je n'avais quasiment jamais voyagé de ma vie.
Au retour un an après, j'ai beaucoup changé. J'ai mis des limites à mon entourage - chose que je ne faisais pas auparavant - et j'ai recentré ma vie sur l'essentiel. J'ai repris ma vie sans problèmes mais au bout d'un an ça m'a fait peur. J'avais tout largué - carrière, famille, amis - pour vivre ma vie. Je n'avais quand même pas fait ça pour rien !"

Anne-Sophie décide donc de quitter mon travail - suscitant l'incompréhension de mon entourage - et s'attelle à la rédaction de son récit. Elle l'illustre avec ses propres photos et décide de publier le livre à ses frais en auto édition.

- le 13/01/2006 - 12h42

 
+ de discussions sur le forum Plurielles.fr
Anne-Sophie : a tout largué pour un tour du monde  : réagir

En application de la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 (modifiée) relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'accès, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour l'exercer, vous pouvez à tout moment modifier ou supprimer les informations vous concernant en adressant un courrier au 1 quai du Point du Jour 92100 Boulogne-Billancourt. L'objectif de votre inscription est de réagir à nos articles. La validation emporte consentement à la collecte, au traitement, au stockage et à l'utilisation des informations que vous avez saisies.
logAudience