Incontournable pause-café

Article par Marie-Lucie Vanlerberghe , le 09/12/2005 à 11h46 , modifié le 03/03/2009 à 17h37 0 commentaire

Utile et socialisante, la pause-café est devenue un véritable rituel dans bien des entreprises. Zoom sur ce petit moment qui sait joindre l'utile à l'agréable !

Le plaisir de décompresser
Au bureau, entre le téléphone qui n'arrête pas de sonner, les choses à ne pas oublier, les mails à envoyer et la réunion à organiser... Il y a parfois de quoi perdre la tête.
La pause-café apparaît alors comme le petit moment agréable, un espace de repos que l'on peut s'autoriser, histoire d'abord de s'aérer un peu les neurones.
" Impossible de se concentrer au delà de quelques heures, affirme Marie (32 ans, journaliste). Quand je reste la tête vissée dans l'écran trop longtemps, mon cerveau appelle au secours et il me faut un break. "

Un espace d'échanges et de communication interne
Cette pause permet aussi de faire plus ample connaissance avec ses collègues, et parfois même de mieux cerner l'esprit de l'entreprise.
Dans une ambiance beaucoup plus détendue, c'est l'occasion de découvrir que la secrétaire de Big Boss a des triplés, que Jean-Pierre le comptable est passionné par les bonzaïs et que Jocelyne, la chargée de projets, est une fan de golf...
Stéphanie ( 40 ans, commerciale) reconnaît avoir changé d'avis sur l'un de ses collaborateurs proches après l'une de ces fameuses pauses. " Vincent semblait si sérieux dans son travail, les sourcils froncés devant son ordinateur. J'ai découvert qu'il peut être très drôle quand il décompresse. "
C'est aussi le moment stratégique durant lequel on échange toutes les infos liées à la vie de l'entreprise : embauches, orientations, fusions...
Pour peu que le service de communication interne de votre boîte soit défaillant, "radio-potins" prend alors le relais !


Et la loi dans tout ça ?
Légalement, les pauses sont considérées comme du temps de travail effectif lorsque le salarié est à la disposition de l'employeur et doit se conformer à ses directives sans pouvoir vaquer librement à ses occupations.
La loi impose uniquement un temps de repos de 20 minutes au bout de 6 heures de travail consécutif.

Dans la réalité...
La tendance actuelle encourage à prendre des pauses tant que le travail est bien fait. Lorsque les salariés se sentent bien dans une entreprise, force est de constater que l'ambiance de travail et le rendement s'en trouvent le plus souvent améliorés.
On constate un effet de mode qui consiste à créer dans l'entreprise des espaces de détentes. Pour Karine (25 ans, webmaster), il faudrait des endroits un peu plus chaleureux dans les entreprises avec des canapés, des fauteuils...
" On a bien souvent de tout petits espaces où on ne peut pas s'asseoir, tout ça pour retourner vite travailler. La pause permet de ne pas considérer le lieu de travail comme un endroit inhumain... Pourquoi ne pas instaurer des pauses sieste ou massage ? "
L'idée est lancée, de là à la concrétiser...

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis



de Plurielles
SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience