Harcèlement moral : de multiples éléments déclencheurs

Article par Caroline RABOURDIN , le 19/10/2009 à 16h48 , modifié le 19/10/2009 à 17h08 0 commentaire

Un salarié qui jusque-là ne connaissait aucun problème dans son entreprise, peut se retrouver au coeur de tentatives de déstabilisation. La victime est-elle responsable de ce qui lui arrive ou le mal est-il plus structurel ?

Le harcèlement moral émerge parfois en cas de désaccord entre un collaborateur et son responsable. Ce dernier se sent alors menacé dans sa position de leader et décide de prendre son subordonné pour cible.

Il arrive aussi que le harceleur soit un amoureux transit même si rien n'y paraît. Voyant qu'il n'a aucune chance ou devant un manque de considération, il est vexé dans son estime. Et s'en prend de façon plus ou moins consciente à celui ou celle qui a refusé de lui porter l'attention qu'il réclamait.

Le harcèlement résulte aussi d'une mauvaise organisation interne, volontaire ou pas. C'est notamment le cas d'une communication médiocre au sein de l'entreprise. Les employés découvrent que des décisions importantes ont été prises à leur insu, ne sont pas informés de départs ou d'un changement hiérarchique... La méfiance les gagne et le fossé se creuse entre des managers et leurs collaborateurs.

La culture du mail est aussi propice au harcèlement. Les employés ne discutent plus entre eux mais uniquement courrier électronique. Cette communication, doublée du fait qu'il faut agir vite, supprime souvent les formules de politesse et les paroles mêmes banales peuvent blesser. Quant aux ordres, il est facile de les rendre opaques par une formulation évasive.

Un mauvais leadership ou un management laxiste peut également conduire à des tentatives de harcèlement. Cette situation est aggravée par l'absence de soutien. Mais le harcèlement moral apparaît surtout quand il n'existe aucun contre-pouvoir (syndicats, délégués du personnel audacieux...) au sein de l'entreprise.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis



de Plurielles
SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience