• Psycho
  • Fiches Pratiques

Tout savoir sur la schizophrénie

Article par Margaux BURIDARD avec agence , le 07/07/2009 à 18h16 , modifié le 08/07/2009 à 10h06 0 commentaire

Venant du grec '' schizein '', fractionnement et de '' phrèn '', l'esprit, la schizophrénie n'a cependant rien à voir avec le dédoublement de la personnalité comme on le pense souvent. Tableau de cette pathologie psychiatrique qui touche 1 % de la population.

Commençant souvent à l'adolescence ou au début de l'âge adulte, la schizophrénie peut se manifester au départ par des troubles de la personnalité, un mutisme, des pulsions soudaines et irraisonnées, pour évoluer vers une altération de la perception de la réalité, des délires, des troubles cognitifs, des décalages de comportements comme les états de stupeur ou au contraire de surexcitation. Il est bon de savoir que l'agressivité survient rarement et que le schizophrène n'est ni violent ni dangereux pour son entourage dans la plupart des cas.

Les facteurs génétiques et environnementaux
jouent un rôle important dans la transmission de cette pathologie. Pour exemple, si un des parents souffre de schizophrénie, les chances pour l'enfant de le devenir sont de 10 % et si les deux parents en souffrent, les chances montent à 40 %. Il semblerait également que le virus de la grippe pourrait être en cause de façon indirecte si, durant sa grossesse, la mère du sujet l'a attrapée. Stress et drogue ne sont pas des causes de schizophrénie mais peuvent favoriser son déclenchement.

La guérison
de cette maladie mentale n'existe malheureusement pas mais elle peut être traitée avec efficacité. Le traitement médical de la schizophrénie repose sur une prise médicamenteuse de neuroleptiques, qui permettent de diminuer significativement les symptômes et qui sont souvent à prendre à vie, car les stopper expose à une rechute rapide, et sur une psychothérapie, individuelle voire familiale. Celle-ci apporte un soutien aux malades et à son entourage car la compréhension et la patience de la famille permettent d'améliorer grandement les progrès. Plus la schizophrénie est traitée tôt, plus les chances de vivre une vie normale sont grandes.
 
Notre conseil
Vivre avec la schizophrénie ou un schizophrène revient à vivre avec quelqu'un d'une grande fragilité. Il est essentiel que les médicaments soient pris de manière suivie et que la façon de vivre soit structurée pour éviter au malade des crises d'angoisse.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis



de Plurielles
SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience