• Psycho
  • Fiches Pratiques

Témoignages : "Je suis trop bavarde"

Article par , le 28/03/2010 à 10h20 0 commentaire

Pour vous le bavardage est un vilain défaut qui vous a valu des centaines de lignes à recopier sur les bancs de l'école. Que cache ce penchant ? Témoignages.

À cause de l'excès de bavardage, certaines personnes sont incapables d'être à l'écoute de l'autre et donc d'établir un échange. Être bavard au point d'accaparer l'attention de toute l'assistance révèle une peur des silences, mais aussi un manque de confiance en soi qui se manifeste par une loquacité à toute épreuve, une envie d'accaparer l'autre et son estime en essayant de le convaincre avec vos paroles.

"Aussi loin que je me souvienne j'ai toujours été très  bavarde... Aujourd'hui, j'ai 30 ans et c'est devenu un handicap pour moi car je me rends compte que je mets les autres mal à l'aise, mais c'est plus fort que moi, je n'arrive pas à me maîtriser... je raconte ma vie dans les moindres détails à mes proches, ma famille et parfois même à des gens que je ne connais pas si bien que ça... Et parfois je lis l'exaspération et l'agacement sur leur visage, ce que je comprends... J'ai vraiment envie de m'améliorer", explique Elise, atteinte d'incontinence verbale.

Chez les gros bavards, il y a toujours une prise de conscience de leur "trouble" et une volonté réelle de progresser.

"Dans mon travail ou à la maison j'éprouve le besoin de parler tout le temps... Je ne supporte pas le silence qui symbolise le vide intérieur... Je parle parfois sans m'arrêter au point d'avoir des problèmes relationnels. Je me rends bien compte que je fatigue les autres..."
raconte Adrien. Il y a chez le gros bavard une envie inavouée d'approbation de l'entourage, une volonté de reconnaissance comme si chaque entreprise ou action dans sa vie devait d'abord être validée par les autres.
 

Notre conseil 

Le bavardage à outrance est un problème qui peut être résolu à condition d'y mettre du vôtre. Tous les jours, faites l'effort d'être à l'écoute de votre interlocuteur, faites vous "violence" en vous forçant à poser des questions pour créer un échange. 
 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis



de Plurielles
SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience