• Psycho
  • Fiches Pratiques

Témoignages : "J'ai été une briseuse de couple"

Article par Amélie ERMENAULT avec agence , le 19/03/2010 à 16h16 2 commentaires

La briseuse de couple, on la craint, on la déteste, on la pare de tous les vices. Qu'a-t-elle de plus que nous ? Est-elle vraiment sans scrupules ? Témoignages de celles qui sont allées jusqu'au bout de leur désir et de leur amour, quitte à briser un couple.

La briseuse de couple est auréolée d'une espèce d'aura faite de haine, de crainte mais aussi d'une certaine admiration. Car nombreux sont les hommes mariés infidèles qui ne sautent jamais le pas de quitter leur femme et en restent à faire de belles promesses à leur maîtresse.

"Quand j'ai rencontré Adrien, explique Claire, il était fiancé et la date de son mariage était fixée. Nous avons éprouvé un véritable coup de foudre l'un pour l'autre et il m'a très vite parlé de son intention d'annuler le mariage. Sauf que le mariage devait se faire deux mois plus tard, que la date approchait de plus en plus et Adrien semblait de plus en plus indécis sur sa décision. Il a fini par se marier. J'ai essayé de disparaître de sa vie mais il m'a recontactée. J'étais au fond du gouffre en proie à la pire des dépressions et il a vu combien j'étais atteinte. Il m'a aussi dit qu'il avait commis une terrible erreur et qu'il était malheureux dans son mariage. Sa femme a découvert qu'il avait une liaison avec moi, même si depuis son mariage elle était restée platonique. Ils ont eu une grande discussion. Tout le monde est parti dans un cercle infernal de souffrance ; sa femme était détruite, Adrien se sentait horriblement coupable et moi je me demandais si la force de notre amour justifiait autant de drame. J'ai cru qu'Adrien ne s'en remettrait pas. Nous avons mis du temps à construire notre relation et nous vivons ensemble aujourd'hui. Je ne souhaite à personne de commencer une histoire d'amour dans un tel déchirement. Car cela reste une ombre dans notre relation, même si son ex femme a maintenant rencontré un autre homme."

Laure est toujours dans l'attente que Xavier quitte sa femme. "Il faut qu'il soit vraiment prêt car je ne peux pas porter la responsabilité de son échec avec sa femme. C'est Xavier qui m'a séduite et j'étais extrêmement réticente à succomber à ses charmes quand il m'a avoué qu'il était marié mais malheureux dans son couple. Maintenant, c'est à lui de sauter le pas et de terminer son histoire avec sa femme. Cette partie-là les concerne tous les deux. J'essaie de me protéger comme je peux de mes scrupules mais aussi de la souffrance que j'ai de mettre ma vie en attente sans garantie de résultat. Et s'il ne la quittait jamais ? Je ne sais pas combien de temps je pourrai supporter cette situation."

Sandrine a rencontré son mari alors que celui-ci avait déjà une vie amoureuse avec d'autres femmes que la sienne depuis de nombreuses années. "Antoine voyait des maîtresses et sa femme savait pertinemment qu'il en avait même si elle n'avait pas tous les détails ! Ils restaient ensemble pour les enfants mais s'étaient fixé l'entrée à l'université du dernier pour mettre un terme à leur vie commune. Je suis arrivée dans la vie d'Antoine deux ans avant que le « petit » ne parte à l'université. J'ai horriblement souffert d'être celle qui n'avait que les miettes. Quand Antoine a divorcé, son ex-femme a porté des attaques contre moi et j'en ai bavé. Maintenant, les enfants d'Antoine sont dans notre vie et j'organise même avec son ex-femme le mariage de l'aîné. Il a fallu beaucoup de patience."

La briseuse de couple, c'est parfois celle qui quitte son mari pour un autre. "J'ai été mariée et j'ai plaqué mon mari pour un autre. Ce n'était pas un mauvais mari mais, quand j'ai rencontré Gérald, plus rien d'autre ne comptait dans ma vie que de le retrouver. J'ai connu des hauts et des bas, j'ai mis des mois à prendre la décision de vivre la relation d'amour pleinement avec Gérald. Heureusement, celui-ci ne m'a pas mis de pression et a su comprendre, la plupart du temps, malgré ses doutes et ses impatiences, que je me débattais dans une vaste culpabilité."
 

Notre conseil

Chaque histoire d'amour rencontre des obstacles et des difficultés. Il est difficile d'énoncer des principes généraux sur ce qu'il convient de faire ou de ne pas faire. Être la "briseuse de couple" est rarement une vocation et chaque acteur joue un rôle déterminant dans le déroulé des événements.
 
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis

  • rousselbruno77, le 02/07/2014 à 08h51 : J'ai quitté ma femme avec qui j'étais heureux depuis plus de 30 ans pour une femme, ancienne copine de classe rencontrée sur copains d'avant. Elle a fait le forcing pour me mettre dans ses filets. Elle prétendait être amoureuse de moi, elle allait tout quitter pour moi, partager mes passions, et je passe sur toutes les belles promesses. Au bout de plusieurs mois j'ai craqué et suis tombé sous son pouvoir. J'ai tout quitté pour elle. Il s'est avéré que cette femme m'avait menti sur toute la ligne. Plus question de partager mes passions, de voyager, etc. Non, c'était à moi de perdre mon identité, de m'adapter à sa vie, avec pour tout univers sa maison et son village qu'elle ne voulait quitter sous aucun prétexte même pour les vacances. En fait cette femme était une vrai briseuse de couple, puisque j'ai découvert que je n'étais pas le premier, loin de là, et certainement pas le dernier. Heureusement j'ai réagi à temps. Ces femmes sont dangereuses, car elles on l'apparence et un comportement normal "avant". Quand on est dans le piège, on se rend compte que ce sont des mythomanes profondes, des psychotiques et des bipolaires. Et en plus, quand vous partez, le meilleur c'est qu'elle vous colle tout sur le dos !!!
  • oxcitane, le 22/06/2012 à 20h14 : Bonsoir à tous ! En mars 2008, j'ai commencé à dialoguer avec un garçon sur un site de rencontre. Nos conversations étaient fournies, intéressantes, et nous nous sommes découverts pas mal de points communs. Petit hic pour commencer la relation, la distance, pas du tout du même coin. Nous avons malgré tout continué à discuter, de tout et de rien, mais cette homme se démarquait des autres car il ne m'imposait pas de lui montrer une photo ou vidéo, j'étais en anonyme sur ce site, il m'appréciait pour nos échanges, point. Ce qui le démarquait des autres. En novembre de cette même année, j'ai eu la surprise de ne plus recevoir ses messages, je suis donc allée sur son profil et j'ai remarqué un problème de messagerie qui ne lui faisait plus accéder à ses mails, et il avait donc laissé son numéro. J'ai pris ce numéro et pour voir s'il s'amusait à donner son téléphone à toutes les filles je lui ai fait deviner qui était à l'origine de ce texto.. Bingo, il a répondu juste, ça m'a incité à continuer à discuter avec lui, bien que les échanges étaient moins nombreux, car "occupé" voir "submergé" de boulot... En septembre il m'annonce qu'il se prépare à partir pour une mission pro en dehors du continent.. C'est alors que je lui demande s'il ne serait pas envisageable de se voir avant son grand départ, ce à quoi il répond qu'il essaiera de venir me voir avant de partir mais que le timing risque d'être serré.. De mi septembre à début octobre, plus de nouvelle... Et je savais qu'il partait très bientôt. Alors j'ai tenté un message pour son anniversaire, auquel il a répondu et nous nous sommes échangés nos myspace.. Il a enfin pu me voir, m'a écrit suite à ce cadeau "virtuel". Arrivé sur son lieu de travail il m'a écrit à nouveau, en conversation instantanée, où il me promettait de me rencontrer, qu'il ne souhaitait que ça, qu'il mettrait toutes les chances de son coté pour le faire. Quelques semaines plus tard, je me suis aperçue qu'il n'était plus dans mes contacts et j'ai donc été en proie à une incompréhension totale, surtout quand je repensais à nos derniers échanges.. Rien ne laissait transparaitre une telle réaction de sa part.. J'ai tenté, en vain, de le recontacter par message, mais rien.. Alors j'ai laissé tomber... Mais je n'arrivais pas à ne pas y penser et quelques mois plus tard j'ai retenté une approche, il a répondu et nous avons continué à échanger. Je ne lui ai pas demandé pourquoi il m'avait planté, je ne voulais pas de fâcherie, j'étais juste contente de pouvoir converser à nouveau avec lui.. Il m'a, à plusieurs reprises, invité à venir sur son lieu de mission ou se retrouver le temps d'un weekend sur un lieu à mi chemin de nos domiciles respectifs en me disant, à nouveau, qu'il voulait vraiment me connaître.. Mais nos conversations avaient perdu un peu de leurs "peps" et je sentais qu'il ne me disait pas tout.. Je mettais ça sur le compte de la distance, du boulot, et aussi de son jeune âge (moi 30 lui 25), bref, je lui trouvais toujours une excuse... Quand je lui parlais de s'appeler ou de se skyper il était fuyant, il ne répondait pas ou peu... Ce que je ne comprenais pas c'est qu'à coté de ça, il souhaitait que je vienne lui rendre visite.. J'ai quand même tenté un ou deux coups de fil et j'ai senti un malaise.. Mais je ne voulais pas m'imaginer n'importe quoi.. Par folie ou démesure (appelez ça comme vous voulez) j'ai décidé de prendre un billet pour le rejoindre, il me fascinait trop et ça tournait à l'obsession.. En même temps


de Plurielles
SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience