• Psycho
  • Fiches Pratiques

Rêves : voler, qu'est-ce que ça signifie ?

Article par Amélie ERMENAULT avec agence , le 20/03/2010 à 13h16 1 commentaire

Comme Icare, ce héros de la mythologie grecque qui s'est fabriqué des ailes dans l'espoir de voler, vous rêvez aussi parfois de suivre son exemple ? Quelle interprétation donner ? Voici quelques clés.

L'air est un élément qui représente la légèreté ; rêver que l'on a des ailes révèle des ambitions avouées ou non, des désirs d'ascension, un besoin d'élévation dans la vie professionnelle ou personnelle.

Rêver de voler c'est aussi vouloir échapper à certaines contraintes vécues dans le quotidien : conditions de travail difficile, environnement professionnel stressant, certains peuvent avoir le sentiment d'être prisonniers dans une relation sentimentale, cette claustrophobie va s'exprimer inconsciemment dans les rêves. Voler pour échapper ou fuir ce qui est source d'oppression...

Par exemple, une personne détenue va fréquemment rêver de voler, d'être libre de toute contrainte physique ou psychologique.

Certains rêvent qu'ils ont des ailes accrochés dans le dos ! Elles symbolisent tout ce qui est relatif à l'esprit et, paradoxalement à l'interprétation donnée plus haut, rêver que l'on a des ailes indique que tout va bien dans sa vie.

Les ailes peuvent aussi renvoyer à la religion. Les anges ont des ailes, et l'on peut interpréter le fait d'avoir des ailes en rêve, comme une volonté de se rapprocher des cieux.
Si vous rêvez que vous volez mais que vous tombez, cela peut signifier aussi que des ennuis vont bientôt commencer. Si par contre l'atterrissage est réussi, cela signifie que vos projets seront concrétisés.

L'expression "planer" pour décrire des personnes un peu trop éloignées de la réalité retrouve ici tout son sens. Certains ont parfois une imagination fertile et se nourrissent d'illusions, ils "planent" dans leurs rêves.
 

Notre conseil 

Rêver que vous volez peut être un indicateur de votre moral : si ces rêves se répètent trop souvent il serait bon de  vous interroger sur votre situation actuelle ou tout simplement d'oser réaliser vos aspirations. 
 
 
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis

  • swefrgdhfjtn, le 23/02/2011 à 10h58 : C'est complètement merdique ces informations! On croit à des informations intelligentes, de nature psychologiques, pour analyser ce que veut nous dire notre inconscient par nos rêves... et ça termine par des imbécilités de présage (si vous rêvez de ceci il va vous arriver cela), non mais c'est du grand n'importe quoi! L'article perd toute sa crédibilité... Je vois pas en quoi faire un rêve pourrait influencer le futur, ou en quoi le futur ferait des flashs back pour aller se révéler à l'avance dans les rêves... Notre futur est certes conditionné par nos actions, EN PARTIE. Mais AUSSI par la réaction de notre entourage (familial, sociologique, matériel..) à nos actions ; et ceci sans compter les réactions de l'entourage aux actions de l'entourage, réactions ayant une répercussion sur moi, bref... Certes il est compréhensible que l'inconscient ai une prise certaine sur notre état d'esprit, nos décisions, et donc nos actions, d'où une très limitée possibilité de prévision sur notre futur, mais pas beaucoup plus loin que le genre de prévision : "si j'arrive bourré au boulot, le patron va me virer", ou "si je pince le nez à un skinhead dans le métro, je vais souffrir", bref, d'aucune manière "si vous rêvez que vous avez des dents cariées vous aurez des soucis financiers", "si vous rêvez que vous volez et que l'atterrissage se passe bien vos projets se concrétiseront"... laissez-moi rire! Pour finir, le plus honteux à mes yeux dans votre article n'est pas de faire des présages à la noix (ça peut intéresser certaines personnes) mais de les mettre dans une rubrique psychologie, au milieu d'informations vraies! C'est une complète aberration... Si vous voulez mettre des informations de ce genre, mettez les dans une rubrique ésotérisme, si vous voulez, mais faire ce que vous faites, c'est donner une crédibilité scientifique à des informations qui n'en ont pas, et on appelle ça de la DÉSINFORMATION... À bon entendeur...


de Plurielles
SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience