• Psycho
  • Fiches Pratiques

Quelle est la différence entre un psychanalyste et un psychiatre ?

Article par Margaux BURIDARD avec agence , le 08/07/2009 à 12h24 , modifié le 08/07/2009 à 12h27 1 commentaire

À l'heure de choisir un " psy ", nous ne savons pas vraiment comment orienter notre choix. Souvent, nous nous fions au bouche-à-oreille. Cependant, les méthodes employées sont totalement différentes et un psychiatre n'aborde pas les questions sous le même angle qu'un psychanalyste. Quelques repères pour nous éclairer.

Si psychiatres et psychanalystes traitent les problèmes d'ordre psychologique de leurs patients, ils emploient des techniques radicalement différentes établies par un parcours d'études et de formations différent.

Qu'est-ce qu'un psychiatre ?
Un psychiatre est un médecin qui a suivi une spécialisation de quatre ans en psychiatrie et parfois en psychothérapie. Il est apte à diagnostiquer et traiter les maladies mentales, les troubles psychiques et les désordres émotionnels que ceux-ci aient une cause organique, affective ou contextuelle. Le médecin généraliste peut lui adresser des patients, tout comme la cour de justice, la famille du patient, son employeur ou son entourage. Le psychiatre peut exercer son métier en cabinet privé, en clinique ou en hôpital. Ses séances sont remboursées par la Sécurité sociale puisqu'il agit en tant que médecin. Le psychiatre assure généralement la médication du patient pour agir sur le symptôme psychique et comportemental, mais il prend rarement en charge la psychothérapie, la partie de la thérapie sous forme de parole. Il travaille pour ce faire souvent en corrélation avec un psychologue ou un psychothérapeute mais il est le référent principal lorsqu'un patient est hospitalisé.

Qu'est-ce qu'un psychanalyste ?
Un psychanalyste a été formé « sur le divan » puisqu'il a dû lui-même suivre une analyse avant de pouvoir assurer la direction d'une analyse. Il est souvent un psychologue ou psychiatre de formation qui a choisi de s'orienter vers la psychanalyse en menant un travail sur lui-même. Il peut également avoir une formation universitaire ou en école de psychanalyse. Le travail d'un psychanalyste est supervisé par un autre psychanalyste, en dehors du temps de cure avec son patient. Il se remet ainsi constamment en question et est toujours en position de recherche. Sa technique consiste à laisser son patient réaliser des « associations libres » en se plaçant sur un divan, hors de son champ de vision, et en exerçant une thérapie par la parole. Le but est de dévoiler les aspects inconscients de la personnalité de l'analysé. Le psychanalyste a pour éthique d'écouter de façon neutre et bienveillante et de guider quand besoin est le discours de son patient : soit par une intervention, soit par une interprétation, soit par une clôture de séance.

Un psychiatre pour qui ?
Contrairement à ce que l'on croit, les cas « graves » ne sont pas réservés aux psychiatres. Certains psychiatres en cabinets privés exercent comme psychothérapeutes, pour des thérapies par la parole. En revanche, à la différence du psychanalyste, il a le droit de coupler la thérapie par la parole à une prescription de médicaments. Les psychiatres peuvent à ce titre être les bons interlocuteurs pour les cas aigus.

Un psychanalyste pour qui ?
La psychanalyse est une thérapie longue, menée sur 5 ou 10 ans en moyenne et s'adresse aux personnes attirées par une démarche relativement intellectuelle visant à comprendre les arcanes de l'inconscient. Les enfants sont plus souvent dirigés vers des psychologues dont le cadre de travail est plus souple, plus concret puisqu'ils s'aident souvent de supports comme les dessins, des tests, des exercices...


Notre conseil                                                                                                                 
Le titre de psychiatre est contrôlé dans la mesure où il est décerné à des médecins. Le titre de psychanalyste en revanche n'est pas protégé et il convient de bien se renseigner sur la formation d'un praticien que vous désirez choisir pour ne pas tomber sur un psychanalyste auto déclaré.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis

  • WIND BERNARD, le 02/09/2009 à 18h58 : Les conseilleurs ne sont jamais les payeurs...!!!...la difference est nulle...ils sont tous plus malades que nous memes...amen...connais toi... toi meme...et la confiance reviendra d'elle meme.


de Plurielles
SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience