• Psycho
  • Fiches Pratiques

Préparer son entretien avec son patron

Article par Margaux BURIDARD avec agence , le 07/07/2009 à 16h07 , modifié le 07/07/2009 à 16h55 0 commentaire

Que votre patron considère votre entretien annuel comme une obligation sur laquelle il veut passer le minimum de temps ou qu'au contraire il le prenne avec sérieux pour faire avancer son équipe, vous devez préparer ce que vous voulez lui dire car cette chance ne se présente qu'une fois par an !

L'entretien annuel a pour but d'évaluer votre travail tout au long de l'année passée, au travers de critères qui sont souvent sur des imprimés fournis par le département des Ressources Humaines. De votre côté, c'est le moment de parler salaire, perspectives, formation, mobilité, prise de responsabilités, temps partiel, etc.

1 - Écrivez sur une feuille tous les points que vous désirez aborder. À l'idéal, il vous faudrait tenir un petit carnet des mois à l'avance car, si vous vous préparez la veille, vous allez oublier de parler de bien des choses et des exemples de vos réalisations.

2 - Ne vous plaignez jamais. Ja-mais. Parlez d'adulte à adulte, avec tout le respect dû à la hiérarchie, et cantonnez-vous aux mécanismes de travail. Si vous êtes en proie à une difficulté d'ordre structurel dans l'équipe ou dans les processus de travail, proposez une solution et discutez-en.

3 - Vous n'êtes pas là pour écouter ou pour au contraire déverser. Il s'agit d'un échange. Laissez votre patron parler et prenez position quand il a fini. Ne vous justifiez pas ni ne vous indignez. Votre patron voit les résultats et se soucie peu des moyens pour réaliser une mission. Donnez-lui des exemples concrets et valorisants de votre travail.

4 - Si votre patron vous fait une proposition de poste, de salaire, de responsabilité différents, vous n'êtes pas obligé de répondre sur le moment. Vous pouvez lui annoncer que vous désireriez le revoir quelques minutes quelques jours plus tard.

5 - Si votre patron vous oppose un refus sur une promotion, par exemple, restez constructif et demandez-lui les raisons de ce refus. Élaborez un plan pour y parvenir.

6 - Si vous êtes mal à l'aise dans votre poste, expliquez en quoi vos talents seraient plus utiles. Ne mettez pas la pression sur le temps pour y parvenir mais tâchez d'attirer l'attention de votre patron sur ce que vous savez faire en vous proposant de commencer à prendre quelques missions pour lui montrer.

7 - Pour négocier votre augmentation, préparez vos arguments. Ne vous comparez pas à Pierre, Paul ou Jacques mais mettez-vous dans la tête de votre patron : qu'est-ce que votre travail apporte à la société, quelle marge de progression avez-vous, quelles responsabilités pouvez-vous prendre pour justifier d'un meilleur salaire, en quoi vous avez progressé...

8 - Si votre patron est satisfait de vos services mais ne " peut pas se permettre d'accorder une augmentation car les enveloppes budgétaires sont revues à la baisse ", négociez d'autres avantages : formations, temps libre, augmentation sur objectif moyen terme...
 
Notre conseil
Certaines personnes vivent comme un stress terrible l'entretien annuel. Il ne s'agit pas d'être jugé mais d'être évalué dans son travail. Votre patron a peu de temps à vous consacrer et il veut que le travail avance sans heurts. Le tout est de lui montrer que vous êtes constructive et pleinement consciente des besoins que requiert votre poste.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis



de Plurielles
SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience