• Psycho
  • Fiches Pratiques

Comment distinguer une copine d'une amie ?

Article par Emilie RABOTTIN avec agence , le 09/05/2009 à 06h36 , modifié le 21/07/2009 à 18h22 1 commentaire

En amitié, il existe des degrés : de la simple connaissance, en passant par la copine et, enfin, le degré le plus haut : l'amie. Avant de donner son coeur et de décerner ce titre, comment distinguer une simple copine d'une amie ?

Le Petit Larousse écrit pour définition de "copine : camarade de classe, de travail, de loisirs, etc." et de "amie : personne pour laquelle on a de l'amitié, de l'affection, ou avec laquelle on a des affinités." À en croire le dictionnaire, la copine se trouverait dans un environnement commun alors que l'amie serait élue par notre cœur et nous aurions avec elle un lien affectif.

Le coup de foudre, ou le coup de cœur, en amitié existe. Sans doute n'est-il pas aussi troublant et fusionnel qu'en amour, mais vous avez déjà du sentir cet attrait amical pour une personne que vous avez vraiment envie de connaître et de laquelle vous avez envie d'être appréciée. Et, effectivement, dès les premiers propos échangés, vous pourriez parler des heures et vous vous exclamez "moi aussi !" toutes les deux phrases ! Car vous semblez comprendre au quart de tour à travers votre propre vécu ce que vous explique cette personne. Mais l'amitié met parfois du temps à s'installer. Il n'y a aucune loi en la matière !

La copine n'engage pas un sentiment très profond. Vous avez du plaisir à la rencontrer - pas forcément trop souvent - et après avoir échangé des propos divers, vous n'avez pas envie d'aller plus loin. Si elle vous téléphone au mauvais moment, elle peut franchement vous déranger et susciter des réactions d'impatience. Vous ne comprenez pas vraiment la façon dont elle vit ni comment elle pense et cela vous indiffère. L'amie en revanche peut avoir des divergences d'opinions et vous avez à cœur de la comprendre sans la juger.

Une amitié se construit au fil du temps. Une amie, cela se dévoile petit à petit : vous apprenez à connaître ses qualités, ses défauts, ses goûts, ses besoins, ses attentes, ses désirs, son humour, sa façon de penser... et elle les vôtres ! Des petits accrochages peuvent se produire mais vous êtes suffisamment impliquées l'une et l'autre pour surmonter les divergences et les déceptions mineures pour écouter, échanger, comprendre. Avant de se dire « amies », il y a comme un aveu d'amitié, une déclaration entre les deux amies. Sans réciprocité, il n'y a pas de relation vraie, donc pas d'amitié.

Sans jugement de valeur ni d'une part et ni de l'autre, les amies sont à l'aise l'une avec l'autre pour raconter leurs histoires intimes, leurs sentiments parfois sombres, leurs anecdotes légères et ne se sentent pas menacées par le regard de l'autre. Au contraire, réconfortant, compréhensif, le regard de votre amie est un grand bonheur quand le reste du monde semble conspirer contre vous ! La copine n'en arrive jamais à ce degré de confiance. Par sa façon de vivre, vous sentez qu'un pan de votre vie doit être gardé pour vous.

Une épaule pour pleurer, voilà ce qu'une amie est en premier dans la tête de beaucoup de personnes. Mais une amie n'est pas qu'une éponge ! Elle sait partager aussi le bonheur et les moments joyeux avec autant d'implication que les moments difficiles. Si une amie peut être utilisée sans arrière-pensée pour les grandes galères, il est indispensable de ne pas penser à elle que quand la vie va mal. Une belle amitié se nourrit de beauté et de joie.

La réciprocité en amitié est une condition essentielle pour que cette relation existe. Même si chacune remplit peut-être davantage un rôle que l'autre, plus maternel, ou plus dominateur, ou plus léger, chacune sait répondre aux besoins de l'autre quand la nécessité se fait sentir. Il y a cette alchimie que Montaigne a simplement résumée en quelques mots très justes : "Parce que c'était lui, parce que c'était moi."
 
Notre conseil
Et vous, quelle amie êtes-vous ? Avant de prendre l'amitié de quelqu'un, il est bon de savoir ce que l'on a à offrir !
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis

  • Inasse, le 29/09/2009 à 22h33 : Copine et amie c'est la méme chose


de Plurielles
SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience