L'avis de la psy

Article le 24/01/2007 à 16h11 , modifié le 26/01/2007 à 09h51 0 commentaire

A. Tan, psychologue : 

Il ne faut pas généraliser les comportements et résumer le caractère masculin à "ce sont tous des lâches". Mais il est certain que les différences entre les hommes et les femmes s'expriment - aussi -dans leur façon d'aborder la vie de couple.
Pour les femmes, le couple est un aboutissement : elles veulent trouver le bon partenaire et fonder une famille. Leur projet de vie tend vers cet objectif, même si elles souhaitent aussi s'épanouir dans leur vie professionnelle. Mais souvent encore, de part leur éducation, la réussite de leur vie passe par le mariage et la maternité.

De leur côté, les hommes vivent le couple et, par extension la famille, comme un enracinement. Un fondement qui leur permet de s'épanouir dans les autres domaines de l'existence. Ils sont dans l'action et moins dans l'introspection. Se poser pour être capable d'envisager une rupture, et a fortiori la verbaliser, est générateur d'angoisse. Ils ont donc tendance à nier cette angoisse en mettant en place des stratégies d'évitement et en se rendant indisponibles.

A lire également :

Les femmes qu'ils aiment, les femmes qu'ils quittent de C. Conwall et M. Kinder, éd. Robert Laffont

Les hommes viennent de Mars, les femmes de Vénus de J. Gray, J'ai Lu Poche

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis



de Plurielles
SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience