• Psycho
  • Conseils

Tout savoir sur les rêves prémonitoires

Article par Amélie ERMENAULT avec agence , le 30/10/2009 à 23h30 0 commentaire

La science, la psychologie, le paranormal, le cinéma... nombreuses sont les disciplines qui ont tenté de décrypter par la fiction ou l'étude ce phénomène étrange. Quelle que soit l'ébauche de réponse tentée, le rêve prémonitoire peut s'avérer extrêmement troublant.

Depuis des siècles, dans des cultures diverses, sorciers, gourous, voyants ou, même, notre voisin de pallier (!), expliquent qu'ils ont été en proie à un rêve annonçant un événement à venir. Un des plus célèbres de l'histoire est celui de Lincoln, qui aurait déclaré publiquement qu'il avait rêvé d'un soldat en larmes qui répondait à sa question sur la cause de son chagrin : "Le président a été assassiné".

Certains rêves sont plutôt des rêves révélateurs que des rêves prémonitoires. Ainsi, le rêve d'Einstein se rêvant, à 15 ans, en train de tomber d'une pente pendant la nuit. Il voit les étoiles se déformer et la lumière s'étirer : à son réveil, il se demande ce que verrait un observateur qui se déplacerait à la vitesse de la lumière. La nuit, le cerveau peut révéler des détails et faire des liens avec des événements qui se sont passés dans la journée, à l'état de veille. Mais le rêve prémonitoire est bien plus précis que cela.

Le désir inconscient révélé par les rêves serait-il une piste de réflexion ? Quand on parle d'un rêve qui met en scène notre mariage et qu'on finit par se marier, on ne peut pas réellement parler de rêve prémonitoire. Il s'agit là tout simplement de votre cerveau qui travaille la nuit et vous alerte sur votre désir. Et peut-on parler de désir inconscient quand Lincoln rêve de son assassinat ?

Le rêve prémonitoire ne peut se révéler comme tel qu'avec le temps : au moment où l'on rêve, on ne peut savoir si celui-ci se produira ou non. Ce n'est pas pour autant qu'il faut paniquer à chaque fois que l'on rêve d'une chose atroce.
 
Notre conseil
Dans son ouvrage L'Interprétation des rêves, Freud tente pour la première fois une analyse scientifique du rêve. Il démystifie le caractère magique qui peut lui être attribué et l'explique par l'expression du désir inconscient du sujet. Dans la Psychopathologie de la vie quotidienne, il prend position sur le rêve prémonitoire en l'expliquant par une reconstruction a posteriori, une paramnésie.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis



de Plurielles
SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience