• Psycho
  • Conseils

Témoignages : "Je me trouve moche"

Article par Amélie ERMENAULT avec agence , le 31/10/2009 à 18h10 , modifié le 13/01/2015 à 16h59 0 commentaire

Le manque d'assurance avec son image ne touche pas uniquement les adolescentes : pour preuve, cette émission télé qui s'applique, à grand renfort de coaching, maquillage, coiffure et vêtements stylés, à redonner confiance à des femmes pétrifiées par des complexes variés. Jusqu'à les faire poser nues une fois la mission accomplie ! Témoignages de femmes qui se trouvent " moches ".

"Certaines personnes me disent que je suis très belle mais je ne parviens pas à accepter ce compliment. Sans doute à cause de la déception d'avoir été rejetée par un garçon qui me plaisait vraiment." À l'adolescence, l'image que l'on a de soi peut-être fortement influencée par des événements et des personnes dont le jugement importe. Malgré le passage à l'âge adulte, l'image de soi peut rester fragile. Pour preuve, cette femme pour qui la beauté est un véritable engagement !

 

"Si vous me trouvez belle, c'est parce que j'ai travaillé dur pour gommer mes défauts : liposuccion, augmentation de la taille de ma poitrine, blanchissement des dents, botox pour estomper les rides de ma peau trop fine, extension de cheveux. Je fais du sport tous les jours et je m'astreins à un régime sans sucre et sans gras. Si vous voyiez mes photos à 20 ans, vous comprendriez d'où je viens."

 

Il y a celles qui aimeraient vivre dans un trou de souris. "Pour cacher mes rondeurs, je n'achète mes vêtements que très amples et de couleur sombre. D'ailleurs, je déteste les couleurs vives car elles rendent trop voyantes".  "J'aimerais avoir plus d'assurance mais c'est plus fort que moi : je me trouve sans intérêt. Et quand je parle en réunion, j'ai l'impression que tout le monde le voit. C'est l'horreur."

 

Il est difficile de se contenter de ce que l'on a. "Je me suis lancée dans la chirurgie esthétique quand j'avais 20 ans. J'ai commencé à me faire refaire le nez. Cinq ans après, j'ai recommencé car je trouvais que le chirurgien n'avait pas complètement répondu à mon attente. Puis j'ai fait une liposuccion des cuisses. Puis j'en ai refait une autre pour le ventre. Le problème, c'est que la graisse s'installe ailleurs. En ce moment, elle se localise dans le dos. Mais j'hésite à avoir recours encore à la chirurgie car ça fait très mal et le résultat ne dure que dix ans. Mon mari me dit que je ferais mieux d'aller voir un psy !"
 
Notre conseil
Se trouver moche, c'est le triste apanage de toutes les femmes, certains matins, devant la glace. Mais il y a celles qui se trouvent moches tout le temps et qui en font une véritable obsession Ce trouble s'appelle la dysmorphophobie et, bien sûr, la seule façon de le vaincre est un travail sur soi en profondeur. 

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis



de Plurielles
SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience