• Psycho
  • Conseils

Le vertige, qu'est-ce que c'est ?

Article par Emilie RABOTTIN avec agence , le 08/09/2009 à 17h15 , modifié le 08/09/2009 à 17h21 0 commentaire

Faites-vous partie de celles qui en haut d'un escalier mécanique ont un moment de panique ? Fermez-vous les yeux en haut de la tour Eiffel, au lieu d'admirer le panorama ? Si c'est récurrent, le vertige annonce généralement un dysfonctionnement sans gravité. Quelles sont les causes de ces "malaises" ?

Le vertige se traduit par une perte de stabilité du corps et une sensation de rotation de l'espace environnant. Cette perte d'équilibre entraîne une marche irrégulière, voire une incapacité totale de marcher et, pendant quelques minutes, les yeux peuvent se fermer.

Le vrai vertige se distingue nettement d'une simple sensation vertigineuse qui n'entraîne aucun trouble de l'équilibre ou de chute... Selon sa nature, le vertige est dû à une atteinte du système neurologique ou vestibulaire.

Le système vestibulaire est l'organe qui perçoit les mouvements et qui est situé dans l'oreille interne. Il reçoit des informations généralement perçues par  les yeux...

Le vertige d'origine vestibulaire, est dit "périphérique" ; c'est un trouble de la perception de l'espace avec illusion de mouvement. Il est souvent intense, débutant brutalement.

Il traduit un conflit entre le mouvement vu et celui perçu par l'oreille interne. Quand ce mouvement échappe à l'organe de la vue, cela entraîne une sensation nauséeuse. C'est le type de vertige que l'on peut ressentir lorsque l'on est en hauteur par exemple, et ce sont les plus fréquents. Certains médicaments ou des substances toxiques peuvent aussi les déclencher.

Les vertiges dits "centraux" traduisent une atteinte du cervelet ou du tronc cérébral, le plus souvent d'origine vasculaire ou tumorale.

Les vertiges positionnels, intenses, brefs et répétitifs, se déclenchent violemment lorsque vous passez d'une position couchée à une position assise, au lit par exemple. Ils peuvent aussi être causés par un changement de mouvement de la tête. Ils sont souvent dus à un trouble neurologique ou auditif.

Si vous êtes ressentez un vertige qui se prolonge pendant plusieurs heures, qu'il vous est impossible de rester debout et que cela s'accompagne de vomissements et des nausées, ne paniquez pas. Ce type de grand vertige, isolé, est certes spectaculaire mais en général bénin.
Toutefois, il est conseillé de consulter un médecin ou un ORL...
 
Notre conseil 
Si vous êtes sujette aux vertiges et que cela vous handicape dans la vie quotidienne, il est indispensable de consulter votre généraliste. Selon les symptômes, il vous adressera à un spécialiste (ORL ou neurologue) qui procèdera à un examen ORL ou neurologique complet (scanner/IRM), pour rechercher les causes de vos troubles. La plupart des vertiges ont une origine qui peut se traiter.
 
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis



de Plurielles
SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience