• Psycho
  • Conseils

Le complexe d'Électre, qu'est-ce que c'est ?

Article par Amélie ERMENAULT avec agence , le 11/08/2009 à 16h57 , modifié le 11/08/2009 à 17h03 0 commentaire

Pour Freud, le complexe d'Électre est le "complexe dOedipe au féminin", c'est un concept qui explique le développement psychique chez la petite fille. Faisons le point.

Ce concept est lancé par le médecin psychiatre Carl Gustav Jung, dans les années 1860, en référence à l'héroïne grecque qui vengea son père Agamemnon, en assassinant sa propre mère Clytemnestre.

Pour Freud, la mère est le premier objet de l'amour chez le petit garçon comme chez la petite fille. Vers l'âge de trois ans, l'enfant découvre que ses parents ont des rapports sexuels et il se sent alors exclu de cette relation : la fille comme le garçon cherchent à se mêler à la relation du couple.

Lors d'une première phase dite « phallique », le garçon peut s'interposer avec le père en exposant son pénis. Le père affirme alors son autorité en condamnant ce geste et chez l'enfant naît alors la peur de la castration. La petite fille qui n'a pas de pénis ne peut entrer en conflit avec le père, et dans ce cas la peur de la castration se traduit par la frustration de ne pas avoir de pénis.

La fille peut alors réagir de trois façons :
Le rejet de sa sexualité, le rejet de la castration, le choix du père comme objet, qui se traduit par une attirance, la mère devient alors une "rivale" dans la quête du pénis manquant.

Dans ce schéma, la fille développe alors une attirance calculée pour le père afin de se "procurer" le pénis  qui lui fait défaut. La mère devient provisoirement une rivale dans cette quête du pénis.

Contrairement au complexe d'Œdipe, qui prend fin avec la "castration", celui d'Électre débute par la castration, qui provoque la convoitise du père et  s'arrête au moment où la fille s'identifie à la mère.
 
 
Notre conseil 
Cette théorie est encore très contestée, car elle cautionne la supériorité du sexe masculin et la castration féminine.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis



de Plurielles
SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience