• Psycho
  • Conseils

Je n'ose pas prendre la parole en public

Article par Murielle GIORDAN , le 27/07/2009 à 10h00 0 commentaire

Passer un examen oral ou un entretien d'embauche a toujours été pour vous un cauchemar. Dès qu'il s'agit de prendre la parole en public, vous rougissez et votre rythme cardiaque s'accélère. Quelles solutions ?

Réciter un poème devant toute la classe ne fait pas partie de vos meilleurs souvenirs d'enfance. Quand vous étiez enfant, il vous fallait plus que du courage pour vous lever et parler devant vos camarades et votre instituteur. 20 ans plus tard, rien ne semble avoir changé. Vous évitez les situations de prise de parole en public, esquivez les débats publics. Aux réunions professionnelles, vous espérez que votre patron vous remarque le moins possible en vous cachant tant bien que mal derrière votre collègue. Pour éviter que le handicap ne perdure, réagissez en adoptant une attitude plus positive et lancez-vous. Votre crainte de vous exprimer en public est avant tout due à un manque de confiance en vous. Vous trouvez le regard de l'autre trop pesant et vous sentez comme mise à nue.  
 
Combattez le mal par le mal. Au lieu de vous faire toute petite dès que vous sentez que vous devrez prendre la parole, levez la main et sautez le pas. Apprenez à vous affirmer, à combattre le regard de l'autre. Rien de pire que de parfaitement maîtriser un sujet et de ne pouvoir le faire savoir par peur du ridicule. Le mieux est de démarrer petit à petit, en commençant par des prises de parole courtes.
 
Donnez du sens au contexte. Demandez-vous pourquoi parler en public est important pour vous. Si vous passez un entretien d'embauche, rappelez-vous que le jeu en vaut la chandelle, que parler à voix haute et avoir confiance en vous pourra vous faire décrocher le job dont vous rêviez. Apprenez à imaginer les membres du jury dans des situations du quotidien : en train de faire les courses, d'aller chercher leurs enfants à l'école, faire la cuisine... Plus vous comprendrez que ce sont des gens comme vous, plus vous vous sentirez à l'aise. L'essentiel est de ne pas se sous estimer et d'adopter une attitude positive.
 
Pratiquez une activité artistique, comme le chant ou le théâtre. Les cours de chant ont l'avantage d'apprendre à gonfler son ventre,  à adopter la bonne position pour mieux maîtriser sa voix. On vous apprendra à emmagasiner l'air, à le faire remonter vers le diaphragme et à l'expirer en douceur. Un travail qui boostera à la fois votre corps et votre esprit et vous fera mieux gérer les situations de stress. Chanter est un excellent moyen de se dépasser et de prendre conscience de sa capacité à chanter en public. Même chose pour le théâtre qui, grâce à ses exercices de maîtrise du souffle et de mise en situation, fait gagner de la confiance en soi en apprenant à s'affirmer.
 
Détachez vous au maximum du regard de l'autre. Ce n'est pas parce que quelqu'un vous écoute qu'il porte forcément sur vous un jugement négatif. Un regard posé sur vous est davantage une marque de considération qu'un regard observateur traquant le moindre de vos défauts. Le public face à vous ne vous connaissant pas, il ignore tout de vos craintes profondes, de votre manque de confiance. Oubliez donc l'idée que la personne devant vous s'attende à ce que vous rougissiez ou soyez mal à l'aise.   
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis



de Plurielles
SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience