J'arrête de tout reporter au lendemain : les raisons

Article par Fleur AGNEW , le 02/11/2009 à 01h23 , modifié le 02/11/2009 à 02h22 0 commentaire

Paresse, fainéantise ou manque de volonté ? Ce serait si simple si notre tendance à la procrastination pouvait s'expliquer ainsi. Mais comme bien souvent, les raisons d'un comportement sont plus complexes que cela.

Il faut savoir que la procrastination est très souvent vécue comme une souffrance, liée à une grande culpabilité et à l'anxiété. Ces deux sentiments sont alors suivis ou précédés d'une incapacité à agir. Explications.


La quête de la perfection : un dossier à remettre à son boss, un dîner à organiser pour ses futurs beaux-parents et c'est la paralysie totale ! Impossible de passer à l'action ? Pourquoi ? Parce que notre désir de réussite absolue et de réalisation de buts inatteignables nous empêche d'agir.

La peur du succès : il existe un dicton anglo-saxon assez paradoxal : "be careful what you wish for, lest it come true", ("fais attention à ce que tu souhaites, cela pourrait arriver" NDLR). Aussi étonnant que cela puisse paraître, parvenir à ses fins peut s'avérer angoissant. En effet, une fois notre objectif atteint, on peut ressentir une sensation de vide et ne pas savoir qu'en faire. En ne faisant rien, on retarde ce moment !


La crainte de l'échec : peu confiante en soi, en sa valeur et en ses compétences ou paralysée à l'idée de décevoir, on préfère ne rien faire ou repousser le plus tard possible le moment de passer à l'action. C'est l'une des explications les plus courantes de la procrastination.

C'est ma nature ! Eh oui, il y a des personnes qui fonctionnent mieux dans l'urgence, le stress et qui se montrent très actives lorsque la montre fait tic-tac ! Si tel est votre mode de fonctionnement, acceptez-le et cessez de culpabiliser puisque vous savez que vous allez finir par être performante avec une bonne dose d'adrénaline !

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis



de Plurielles
SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience