J'ai peur d'attraper la grippe A : les précautions au bureau

Article par Murielle GIORDAN , le 20/10/2009 à 00h50 , modifié le 20/10/2009 à 14h45 1 commentaire

Depuis le début de l'épidémie, vous considérez votre bureau comme un nid à microbes. Notre solution : ne pas céder à la psychose tout en prenant vos précautions.

Chaque matin, vous redoutez la poignée de main ou la bise à vos collègues. Surtout depuis qu'on vous a placé dans un bureau au coeur d'un open space ! Voici quelques commandements à suivre pour mettre toutes les chances de votre côté.

Je me lave les mains régulièrement

Dès votre arrivée au travail, après vos trajets en transports, pensez à bien vous laver les mains. Un conseil valable toute l'année, pour des raisons d'hygiène, mais encore plus en hiver, au moment où circulent davantage les microbes.
Vous pouvez squatter les toilettes de votre entreprise autant de fois que vous le voulez : c'est pour la bonne cause ! Pour éliminer les bactéries et éviter la propagation du virus, lavez-vous les mains pendant au moins 30 secondes, en insistant aussi entre les doigts, au dessus de la main et sur les ongles. Séchez vos mains avec une serviette ou du papier à usage unique (et non pas sur une serviette utilisée par tous).

Je garde sur moi ma lotion hydroalcoolique

Le flacon de gel hydroalcoolique a trouvé sa place dans nos sacs à main ! Difficile de s'en passer, surtout en passant ses journées à l'extérieur ou dans les transports. Même les marques de cosmétiques s'y sont mises et proposent le précieux flacon au milieu de leurs soins pour le corps ou le visage. Avant de lui offrir une place de choix dans votre sac, choisissez bien votre produit. Le flacon doit porter, selon l'Afssaps, l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé, la mention " NF EN 14476 ". Cette inscription signifie que le produit a une concentration optimale en alcool. Vérifiez ces informations en regardant l'étiquette. Le gel hydroalcoolique ne doit pas pour autant remplacer un lavage des mains fréquent et pour être vraiment efficace, il est nécessaire de se frictionner les mains durant 30 secondes au moins jusqu'à ce qu'elles deviennent sèches.

Je garde mes distances en réunion

Si vous travaillez en équipe, difficile d'esquiver les réunions ou les conférences. Le meilleur moyen de vous protéger si l'un(e ) de vos collègues souffre de courbatures, maux de tête et de gorge est de prendre vos distances. Restez au moins à un mètre d'elle et évitez de lui faire la bise ou lui serrer la main. Si plusieurs collègues sont souffrants, évitez les lieux confinés et peu aérés. C'est le moment de déserter le restaurant d'entreprise et de renouer avec les déjeuners à l'extérieur ou la maison, si vos horaires le permettent.

Maniaque... mais pas trop

Vous avez tellement entendu parler du virus et de se son fort pouvoir de contagion que vous êtes devenue maniaque. Rassurez vous, vous n'êtes pas la seule ! Attention tout de même à ne pas tomber dans l'obsession au point de ne rien toucher au bureau sans l'avoir désinfecté au préalable avec une lingette ! Epidémie oblige, les gestes maniaques sont, pour la plupart, bien acceptés. Vos collègues ne seront certainement pas surpris de vous voir subitement ouvrir une porte avec un mouchoir ou le coude au lieu de votre main, ou de vous voir désinfecter votre clavier après qu'un collègue apparemment malade l'ai utilisé.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis

  • Accrodessacs26, le 01/12/2009 à 12h29 : Tous ces conseils me paraissent clairs et censés et finalement rejoignent ce qu'on entend tous les jours mais au moins comme ça on en prend l'habitude! En tout cas je regrette qu'il y ait rarement allusion aux anti bactériens type lampe berger, qui auraient une action non négligeable sur les micro organismes de l'air ambiant


de Plurielles
SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience