Assumer son célibat, c'est possible ?

Article par Clémence ORCEL , le 03/12/2009 à 09h30 0 commentaire

Le cliché de la jeune femme destinée à finir vieille fille ou de la mangeuse d'homme qui prête son corps mais pas son coeur, vous l'avez assez entendu ! Etre célibataire, ce n'est ni un fardeau ni une fatalité, qu'on se le dise !

Célibat et préjugés
Les discours sur les célibataires vont bon train... Il y a d'abord la théorie de ces filles faciles qui restent célibataires pour pouvoir passer d'homme en homme et batifoler en toute insouciance. Deuxième raccourci ou définition basée sur des préjugés : ces demoiselles en détresse, désespérées et incasables, qui compensent le manque d'affection comme elles peuvent et se consolent en collectionnant les fringues, les séances chez le psy ou les chats. Pas très flatteur... Sans oublier que nous avons tous été célibataire un jour, alors pourquoi jeter la pierre ?       

Choix ou obligation ?
Alors, que penser ? Toutes celles qui se disent heureuses d'être célibataires le sont-elles réellement ? Et vice-versa : celles qui se lamentent et qui comparent le célibat à un calvaire sont-elles vraiment à plaindre ? Finalement, le célibat n'est ni tout noir ni tout blanc : il comporte aussi bien des avantages que des inconvénients.

Profiter de son célibat, c'est vivre en totale liberté. Pas d'emploi du temps à respecter ("Une sortie de dernière minute entre copines ? Impossible, il m'attend à la maison"), de scènes de ménage à supporter ("Monsieur en a marre que nos économies partent en séances de shopping"), de crises de jalousie à calmer ("Loulou est persuadé que le voisin me fait de l'œil...") ou de doutes existentiels à ressasser ("Est-il vraiment le bon ? "). Aucun compte à rendre, aucune pression : le célibat, c'est le meilleur moyen de croquer la vie à pleines dents !

Mais être célibataire, c'est aussi vivre seule, faire des projets en solo, compter sur des amis pas toujours disponibles, plutôt que sur un amoureux présent à tout moment. Alors que d'autres commencent leur journée du bon pied en se réveillant à côté de leur jules, la célibataire doit se contenter de son réveil matin, sa machine à café et sa penderie pour lui tenir compagnie.

Une vie bien remplie
Heureusement, il n'y a pas que l'amour avec un grand A dans la vie ! Etre célibataire, c'est aussi avoir l'occasion de se faire du bien et d'accomplir toutes sortes de choses. Consacrer du temps à son travail, ses passions, sa famille, ses amis, c'est un luxe que toutes les femmes ne peuvent pas se payer ! Combler un vide affectif et émotionnel en apprenant à mieux se connaitre et en se tournant vers les autres, c'est la meilleure manière de ne pas s'isoler et de ne pas laisser le célibat régir votre existence.

Le regard des autres
Les réunions de famille : le cauchemar des célibataires. Votre chère maman se lamente de n'avoir toujours pas de petits enfants, vos cousines bien plus jeunes que vous paradent aux bras de leurs précieux bons partis et ne cachent pas leur fierté, votre grand-mère qui n'a plus toute sa tête vous demande sans cesse où est passé votre mari et tonton André s'amuse chaque année à vous dire que si vous aimez les filles, ce n'est pas un problème... C'est décidé, l'année prochaine, vous ramenez un homme, quitte à le payer !

Vos amis ne vous épargnent pas non plus. Vos meilleures amies sont casées, vous êtes bien placée pour le savoir puisqu'elles ne parlent que de ça. Du coup, elles se sont mises en tête de vous trouver l'homme idéal. Vous avez cédé une ou deux fois, mais vous ne le ferez plus : vos rendez-vous avec ces soi-disant princes charmants ont été un désastre. Malheureusement, vos copines ne se découragent pas si facilement et malgré votre réticence, elles continuent à jouer aux entremetteuses.

Vous souhaitez que ce manège infernal cesse, que vos proches vous laissent respirer et vivre votre vie comme vous l'entendez ? Dites-leur ! Certes, être célibataire, ce n'est pas l'idéal, mais vous assumez ! Et non, vous n'êtes pas un cas désespéré, vous savez que votre moitié est là, quelque part et que vous finirez bien par croiser son chemin. Un peu de patience, d'optimisme, de confiance en soi et d'autorité : voilà ce qu'il vous faut !

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis



de Plurielles
SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience