Un numéro vert pour aider les parents au bout du rouleau

Article par Caroline RABOURDIN , le 20/07/2009 à 14h28 0 commentaire

Le 119, le numéro d'aide pour la protection des mineurs, pourrait être élargi d'ici la fin de l'été pour aider les parents dépassés dans leur rôle, à reprendre le contrôle de la situation.

Le 119 est un numéro vert et anonyme qui existe déjà. "Allô enfance en danger" a pour mission d'écouter les appelants (souvent des familles ou des enfants maltraités) et de les conseiller, de contacter les services sociaux face à des situations dangereuses et de mener des actions de prévention.
En mai dernier, Nadine Morano, secrétaire d'Etat chargée de la Famille et de la Solidarité, a déclaré devant le Comité des droits de l'enfant de l'ONU à Genève, qu'une "ligne téléphonique nationale et gratuite, le 119, soit ouverte pour les parents qui sont dépassés dans leur rôle de parents". La ligne destinée aux enfants en danger sera donc élargie aux familles en détresse. Cette écoute sera "assurée par des professionnels de la protection de l'enfance, permettra d'orienter les parents déboussolés et de détecter les situations qui peuvent rapidement dégénérer".
"Gérer un conflit familial, c'est s'occuper des enfants ; gérer un conflit entre parents, c'est empêcher qu'à un moment ou à un autre, les enfants ne payent le prix de la mésentente parentale" a-t-elle ajouté.
Elle a également précisé que "le gouvernement réfléchit aux moyens de renforcer les mesures d'accompagnement des séparations parentales, telles la médiation, voire à innover en instaurant un guide de la parentalité de façon à privilégier systématiquement l'intérêt de l'enfant".
Enfin, la secrétaire d'Etat a annoncé que "la France veut être exemplaire en matière de la protection des droits de l'enfant, car les enfants sont notre avenir".
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience