• Maman
  • Mission Signal

Sur la Route du Sourire : dans les coulisses de l'installation du bus

Article par , le 12/08/2009 à 11h28 , modifié le 12/08/2009 à 12h00 0 commentaire

Le bus aux couleurs de la marque Signal sillonne les côtes françaises depuis juillet. Une fois arrivé à bon port dans les stations balnéaires par lesquelles il doit passer, ce sont des régisseurs qui passent à l'action pour l'installer. Coulisses.

Depuis un mois, bon nombre de vacanciers ont eu l'occasion de monter dans le bus Signal, qui va de stations balnéaires en stations balnéaires pour sensibiliser petits et grands à l'hygiène bucco-dentaire. Mais avant de pouvoir les recevoir, il faut l'installer ce bus, et ça n'est pas toujours une mince affaire.
 
Mots d'ordre : fonctionnalité et sécurité. Voilà les principes élémentaires de l'installation du bus Signal, afin qu'il accueille petits et grands en toute sûreté. Avec des ateliers de haut en bas et deux cabinets aménagés à l'intérieur, il fallait évidemment imaginer un bus pratique à monter. C'est la mission des deux régisseurs qui, chaque jour, et pendant toute la durée de la tournée du bus Signal, montent les différents ateliers et installent barrières, fauteuils, poufs, etc., pour accueillir les visiteurs.
 
Le clou du spectacle reste évidemment l'installation de la terrasse qui se trouve sur le toit du bus Signal. Parquet, barrières de sécurité, escaliers, ça grimpe, ça soulève, ça fixe en deux temps trois mouvements, le bus Signal revit.
 
Et pour mieux recevoir les visiteurs, une fois le bus entièrement monté, quatre hôtesses sont là pour les faire circuler, les aider et même profiter des ateliers. Il n'y a pas de raison, tout le monde a le droit d'apprendre le B.A-BA de l'hygiène bucco-dentaire !
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience