Mères célibataires : comment faire sans papa ?

Article par Quitterie Pasquesoone , le 28/09/2009 à 18h22 , modifié le 28/09/2009 à 18h32 0 commentaire

L'image du père est primordiale au sein des familles mono-parentales, pour l'enfnat qui se construit. mais comment parler du papa s'il est absent ?

Même si papa n'est plus là, inutile de créer une image idyllique du père, sous prétexte de combler un manque affectif. Votre enfant peut tout à fait connaitre les défauts de son père, ses qualités, ce qu'il aimait, ce qu'il n'aimait pas....

Toutes ces petites choses qu'il retrouvera peut-être un jour devant son propre reflet dans le miroir ! En parler, répondre aux questions de votre enfant avec sincérité sont les bases pour lui apprendre à bien vivre sans son père.

De même, essayez de sociabiliser votre petit le plus possible. Hors de question d'instaurer un binôme exclusif entre vous. Votre enfant a besoin d'une vie sociale pour s'assurer un équilibre lorsqu'il sera grand. Même si vous ne travaillez pas, essayez par exemple d'emmener votre enfant à la crèche, confiez-le à vos parents, des amis en qui vous avez confiance et offrez lui ainsi la possibilité de s'ouvrir au monde et aux autres. 

Quand il sera un peu plus grand, vous pourrez aussi l'inscrire en colonie de vacances et lui faire partager des activités sportives avec d'autres camarades de son âge. Un enfant bien entouré se développe bien, grandit comme ceux de son âge, avec les mêmes étapes. N'hésitez donc pas à le mettre en contact avec les autres enfants. Au contraire !

Il en va de même pour vous, ne restez pas centrée sur votre foyer et levez le nez ! Profitez donc des moments où votre bout de chou est chez vos parents pour sortir un peu par exemple. Vous avez le droit de prendre un peu de temps pour vous. C'est même tout à fait recommandé... Pour votre bien-être... et celui de votre enfant. Car une maman heureuse et épanouie transmet son bonheur à son enfant.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience