Les allocations familiales : un petit plus pour tous

Article par Caroline RABOURDIN , le 05/08/2009 à 17h54 , modifié le 06/08/2009 à 15h18 0 commentaire

Votre famille s'agrandit et avec elle, les prestations de la CAF évoluent. L'arrivée d'un deuxième enfant vous ouvre le droit aux allocations familiales. Et ce, quelle que soit votre situation.

Vous envisagez de donner un petit frère ou une petite sœur à votre enfant mais craignez d'être un peu justes financièrement ? Comme de nombreux parents, vous allez pouvoir toucher les allocations familiales. En effet, toutes les familles qui ont au moins deux enfants à charge de moins de 20 ans ont droit aux allocations familiales. Celles-ci sont versées automatiquement dès le signalement du deuxième bébé auprès de la CAF et ce, tous les mois, quels que soient votre situation familiale et vos revenus. Plus vous avez de chérubins, plus le montant des allocations est élevé.


Attention cependant à l'appellation "moins de 20 ans à charge". Par ce terme, la CAF sous-entend que les enfants n'exercent pas d'activité professionnelle. En cas de travail rémunéré, les adolescents ne doivent pas gagner plus de 55 % du Smic net par mois. 


Si vous avez trois bambins ou plus, et que tous sont âgés de plus de 3 ans, vous pouvez sous réserve de conditions de ressources, bénéficier en plus d'un complément familial. Pour l'obtenir, vous n'avez rien à faire, la CAF s'occupe de tout. Le complément familial vous est versé directement. Bon à savoir : vous pouvez également être affiliée gratuitement à l'assurance vieillesse, en fonction de votre situation.


L'allocation forfaitaire s'adresse quant à elle aux familles ayant au moins trois enfants à charge mais dont l'aîné atteint ses 20 ans. Il est possible d'en bénéficier chaque mois, en fonction des revenus de la famille. Inutile de la demander, le versement est effectué automatiquement.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience