Laboratoires étrangers : attention aux arnaques

Article par Caroline RABOURDIN , le 10/07/2009 à 16h39 , modifié le 10/07/2009 à 17h13 0 commentaire

Une recherche sur Internet, quelques clics, un virement bancaire et une semaine plus tard, un test de paternité vous est envoyé. Mais ces laboratoires étrangers sont-ils fiables ?

Les tests de paternité prolifèrent sur le Net. Et pour les trouver, rien de plus facile. Il suffit de taper ces quelques mots dans un moteur de recherches pour tomber sur pléthore d'annonces de laboratoires d'analyses. Leur point commun : ils sont tous domiciliés à l'étranger. La France en effet, est un des rares pays au monde à interdire la libre utilisation des tests de paternité. Les laboratoires étrangers se frottent donc les mains. Pourtant, rien ne garantit leur sérieux, ni leur fiabilité. 
 
Comment les tests de paternité sont-ils réalisés ?
 
Pour faire un test par la biais d'un laboratoire étranger, rien de plus facile. Quelques clics de souris et des centaines d'euros plus tard, un kit de paternité est envoyé par La Poste par le laboratoire d'analyses. Il contient le plus souvent un coton-tige afin de procéder à un frottis buccal ou une seringue pour recueillir une goutte de sang. D'autres laboratoires demandent une tétine, un mouchoir, une brosse à dent pour réaliser l'analyse. On renvoie le kit avec les échantillons et on attend le résultat. Mais la loi française interdit cette pratique, notamment parce qu'elle exige le consentement de la personne sur lequel le prélèvement est effectué.
Lors d'un test de paternité réalisé en France, les échantillons sont réalisés dans des conditions d'hygiène irréprochables. Ce qui n'est pas forcément le cas quand on s'en occupe soi-même à la maison. Par ailleurs, certains laboratoires étrangers peuvent être peu scrupuleux au niveau de la propreté ou du stockage des prélèvements et les risques de contamination existent.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience