• Maman
  • Grossesse

Les petits maux de la grossesse

Article par Cyril-Claire COURNOYER , le 20/02/2008 à 14h41 , modifié le 21/02/2008 à 16h23 1 commentaire

Vous êtes enceinte et votre corps se transforme au fil des jours. Il est donc normal de ressentir quelques symptômes inhabituels et bénins, mais parfois un peu gênants. Voici les plus fréquents ressentis en début de grossesse, et comment mieux vivre avec.

Les nausées
Voici l'un des principaux symptômes du début de grossesse, puisqu'une femme sur deux en souffre à partir de la 5ème ou 6ème semaine jusqu'au troisième mois. Elles sont dues aux hormones sécrétées par l'organisme ou au relâchement musculaire de l'estomac Si on les dit plus fréquentes le matin, elles sont souvent ressenties toute la journée. Des facteurs extérieurs peuvent les aggraver, telles les odeurs fortes, les graisses cuites ou les plats en sauce.

Puisqu'elles sont plus supportables l'estomac plein, il est conseillé de garder près de son lit quelques biscuits afin de ne pas se lever le ventre vide. Evitez le mélange café-lait ou thé-lait, et fractionnez le plus possible vos repas.

L'huile essentielle de décoction de bardane et anis vert peut soulager en grande partie ces nausées.

Constipation, ballonnements et rots
La progestérone ralentit le travail des fibres musculaires et rend l'estomac paresseux. Il est difficile d'éviter les ballonnements, mais ils seront moindres si vous prenez des repas fractionnés en plusieurs fois plutôt que des gros festins !

Pour lutter contre la constipation, buvez beaucoup et évitez les aliments qui ont tendance à ralentir le transit, comme les bananes, les coings et les champignons. Optez pour des aliments riches en fibres.

Bouffées de chaleur
Les glandes sudoripares fonctionnent davantage quand on est enceinte. Il ne faut pas hésiter pour se soulager à prendre des douches ou des bains. Afin d'épargner la circulation sanguine déjà fragilisée, ne pas prendre de bains trop chauds. A éviter aussi, les saunas ou les douches vaginales.

Envies fréquentes d'uriner
Au premier trimestre de la grossesse, le basculement de l'utérus et l'afflux sanguin, ainsi que la progestérone qui assouplit les tissus, donnent souvent envie d'uriner. Au troisième trimestre, c'est le poids du bébé sur la vessie qui provoque ce symptôme. Il est important de boire beaucoup durant votre grossesse, mais afin d'éviter de vous lever 5 fois par nuit pour aller aux toilettes, ne buvez pas trop après 20 heures.

Maux de tête
La variation de la pression artérielle ou la fatigue qui crée des contractions dans la nuque peuvent causer des céphalées. Pour vous soulager, vous pouvez prendre du paracétamol, mais pas d'aspirine.

Fatigue
La fatigue du premier trimestre est due à l'augmentation de la production hormonale. Cette asthénie diminue nettement vers la 12ème et 14ème semaine, pour reprendre vers la 30ème semaine. Couchez-vous de bonne heure, et évitez les sucreries et le café : ils vous donnent un coup de fouet, mais une fois que la glycémie baisse... votre énergie aussi.

Vertiges
Le débit sanguin qui s'adapte à l'augmentation de la circulation sanguine peut engendrer des vertiges. Levez-vous lentement, et allongez-vous en surélevant les jambes afin que le sang se rende plus aisément à la tête. Amenez avec vous des raisins et des fruits secs pour prévenir une éventuelle baisse de la glycémie.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience