• Maman
  • Grossesse

Les envies de femmes enceintes

Article par Marie-Lucie VANLERBERGHE , le 08/12/2005 à 17h36 , modifié le 13/11/2006 à 09h35 0 commentaire

Besoin soudain de manger des fraises ou un steack tartare... Certaines femmes comprennent qu'elles sont enceintes en ressentant ces fameuses envies ! Correspondent-elles à de réels besoins ou expriment-elles des caprices ? Entre réalité et superstition, Plurielles s'est penchée sur la question... Avec la collaboration de Mireille de Maillard, diététicienne.

Qu'appelle t-on "les envies des femmes enceintes " ?

Ce sont des désirs alimentaires atypiques et nouveaux éprouvés par des femmes au cours de leur grossesse. Ils se manifestent souvent dès les premiers mois. En effet, le premier trimestre est pour de nombreuses femmes une période de nausées. Ces dernières sont dues aux changements hormonaux qui s'installent, modifiant la perception des goûts alimentaires.

Les superstitions liées à ces envies

Malgré des connaissances scientifiques développées, la maturation d'un enfant dans le ventre de sa mère garde un aspect mystérieux et magique dans l'imaginaire collectif : la femme enceinte fascine. Dans l'esprit de certains, il paraît dangereux de la contrarier, de peur des conséquences possibles sur le futur bébé. D'où les superstitions autour de la future maman.
Dans la tradition populaire, on rendait les envies non satisfaites responsables de l'apparition, chez le nouveau-né, de taches cutanées (d'ou le nom d' " envies " de ces taches), ce qui est bien sûr complètement faux.


Les envies, expression de besoins physiologique

Selon les diététiciens, la cause des envies durant la grossesse n'a jamais encore été entièrement établie. Mais une théorie considère que le corps est naturellement conscient de ses besoins nutritionnels. Les envies des femmes enceintes serviraient donc à les satisfaire. Pendant la grossesse, ce phénomène pourrait être amplifié, en raison notamment des changements hormonaux, susceptibles d'engendrer certaines envies alimentaires bizarres.

Au cours de cette période, l'organisme consume plus rapidement certains apports et se retrouve parfois en état de manque. Les carences en fer ou en calcium créent de nouveaux besoins nutritifs. Pas étonnant qu'une femme enceinte ait envie de viande rouge, de légumes riches en fer ou de laitage. Certaines odeurs, au contraire, la dégoûtent, parce qu'elles lui évoquent des mets indigestes : les lubies alimentaires sont donc souvent l'expression de besoins physiologiques.

Un facteur psychologique important

En fin de grossesse, la cause des envies est plutôt psychologique. Elle réside parfois dans le besoin qu'a la future mère de se sentir aimée et chouchoutée.
Par ailleurs, attendre un bébé implique de renoncer à ne s'occuper que de soi-même. Les envies impératives sont une façon de repousser l'échéance, en se faisant dorloter comme une princesse.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience