• Maman
  • Grossesse

Début de grossesse : les premières angoisses

Article par Marie-Lucie Vanlerberghe , le 17/01/2008 à 16h23 , modifié le 05/02/2008 à 10h48 3 commentaires

Vous venez d'apprendre que vous êtes enceinte, et vous vous demandez si vous avez pris des risques. Paniquer ne sert à rien, mais la prudence reste de rigueur au premier trimestre où les fausses couches sont fréquentes. Nadia Rosty, obstétricienne, répond à ces questions, angoissantes parfois, que l'on se pose en début de grossesse.


Lorsqu'on apprend que l'on est enceinte, doit-on immédiatement arrêter toute activité sportive ?
Non. Au début de la grossesse, on peut sans problème continuer le sport. C'est le risque de blessure qui peut être dangereux. En général, les grandes sportives arrêtent leur activité vers le quatrième mois. En fait, tant que le corps a l'habitude de faire du sport, on peut continuer jusqu'à ce que l'on ressente une gêne.
 
Et si on a bu de l'alcool sans savoir que l'on était enceinte ?
Tout dépend de la durée et de l'imprégnation alcoolique... Mais dans le cas d'une femme qui se rend compte au bout de trois semaines qu'elle est enceinte, et qui a un peu bu pendant cette période, il n'y a pas d'inquiétudes à avoir. En revanche, continuer à boire de l'alcool sous toutes ses formes (vin, bière, champagne) peut avoir des conséquences extrêmement graves sur le fœtus (malformations crânio-faciales, cardiaques, oculaires, cérébrales, avec un retard mental important). Lire aussi (Quand maman boit, le fœtus trinque)

On se pose aussi cette question lorsque l'on a continué à prendre la pilule...
Il n'y a aucun problème si on a pris la pilule. Même les pilules du type « Diane » (qui contiennent un produit  anti-hormone mâle, souvent prescrites chez les femmes qui ont de l'acné ou une forte pilosité) ne risquent pas de féminiser un fœtus masculin par exemple. Et ce, même avec une prise de trois mois.
 
Existe-t-il un danger à poursuivre certains traitements pendant la grossesse ?
 
Il n'y a de contact sanguin entre la mère et l'enfant qu'au bout de 15 jours/3 semaines. Au-delà de ce délai, la poursuite de certains traitements peut s'avérer dangereuse, voire très dangereuse. Tout dépend bien sûr de la nature de ce dernier. C'est à nous les médecins de vérifier auprès du CRAT (Centre de risque d'action tératogène) sa toxicité sur l'embryon. Dans de nombreux cas, il faut interrompre les traitements dès le début de la grossesse.
 
Qu'est-ce qu'une grossesse extra-utérine ?
C'est une grossesse qui se situe au niveau des trompes le plus souvent, ou au niveau de l'ovaire, mais pas dans l'utérus. En général, on s'en rend compte très vite car des saignements se produisent. La grossesse extra-utérine est un cas d'urgence médicale. Dans la plupart des cas, on opère par cœlioscopie, mais il existe un traitement - encore peu utilisé - qui permet la résorption de l'œuf.
 
Qu'est-ce qu'un œuf clair ?

C'est une grossesse qui a démarré, mais dans laquelle il n'y a pas d'embryon. On pense que ce problème est dû à une erreur chromosomique. Assez souvent, cela donne lieu à une fausse couche dès les première semaines, mais parfois, on découvre un œuf clair à la première échographie, et il faut recourir à un curetage pour prévenir tout risque hémorragique ou infectieux.
 
Les risques de fausses couches sont-ils élevés ?
Statistiquement, les fausses couches peuvent arriver à n'importe quelle femme et sont très fréquentes, avec pas loin de 30 % de risques. Elles surviennent presque toujours au cours du premier trimestre.
Quand elles ont lieu dans la première semaine, elles se déroulent sans intervention. Au delà de 6/8 semaines de grossesse, on pratique un curetage pour éviter une hémorragie ou une infection.  Lorsque la grossesse s'interrompt après 22 semaines, on ne parle plus de fausse couche, mais de mort fœtale. 
 
Après une fausse couche, y a t-il un délai d'attente avant de retenter une grossesse ?
Cela dépend des médecins. Personnellement, je ne conseille pas d'attendre, car c'est déjà très difficile psychologiquement pour les couples. De plus, la recommandation de respecter un certain délai n'a aucune justification scientifique.
 
 
 
 
 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.


de Maman

Newsletter hebdo

Je souhaite recevoir la newsletter Plurielles.fr chaque semaine à mon adresse e-mail :


Le Top 10
  1. 4.
    40 prénoms courts trop mimi pour petite ...
  2. 5.
    20 prénoms rares pour petites filles ...
  3. 6.
    35 prénoms rétro pour petit garçon bobo
  4. 7.
    30 prénoms rétro pour petite fille bobo
  5. 8.
    15 prénoms rétro pour petites filles ...
  6. 9.
    20 prénoms très rares pour petites ...
  7. 10.
    30 prénoms bretons pour petite fille ...

Zoom sur

Jouez & gagnez !
logAudience