• Maman
  • Grossesse

"Je n'aime pas mon prénom"

Article par Cyril COURNOYER , le 12/11/2007 à 10h52 , modifié le 09/04/2008 à 11h07 6 commentaires

Votre bébé va bientôt pointer le bout de son nez et vous vous posez depuis plusieurs semaines LA question essentielle : comment l'appeler ? Une décision à ne pas prendre à la légère car porter un prénom désuet ou trop original n'est pas chose aisée ! Témoignages.

"Je m'appelle Séverin et je n'aime pas mon prénom. Je le trouve horrible. Quand j'étais plus jeune, on se moquait souvent de moi à cause de lui. Ça fait 10 ans que je songe à le changer mais je n'y arrive pas. Malgré tout, j'ai de plus en plus de mal à accepter ce prénom."

"Mon prénom est Dorothée. Il m'a gêné quand j'étais au collège car tout le monde regardait "Le Club Dorothée" sur TF1 et donc me chantait le générique ! En fait, je n'en ai pas trop souffert car c'était plus pour rigoler qu'autre chose. Pour mes parents, ce n'était pas un prénom commun à l'époque (début des années 80); après il est devenu d'actualité. Mais même si je n'aime pas trop ce prénom, je n'en changerai jamais car c'est celui que mes parents ont choisi donc je le garde !"

"Je m'appelle Marie-Françoise et je n'aime pas mon prenom. Je le trouve trop long, vieillot et pas assez populaire. Depuis toute petite, je me fais appeler Marie-France aussi au niveau administratif, et mes amis disent Marie. C'est ce qui me convient mieux."

"Mon prénom est Marie-Pierre. Je l'ai toujours détesté et reproché à mes parents. Je n'aime ni les prénoms français ni les prénoms composés ! Il y a quelques années j'ai voulu en changer. A l'époque, ça coûtait 2000 francs (305 euros) par lettre modifiée. Je voulais supprimer "Pierre" et remplacer le "e " de marie par un "a" pour faire Maria. Pour un total de 14000 francs (2100 euros) ! Mais ça a été refusé car ce prénom ne me portait pas préjudice ! Du coup, je me fais quand même appeler Maria, mais il m'arrive d'avoir des soucis à la poste lorsque je reçois des recommandés et que je dois fournir une pièce d'identité."

'Mon prénom est Maria Louisa.  Je n'ai jamais aimé mon prénom trop long avec des "a" partout Aujourd'hui, j'ai reussi à me faire appeler Marie, plus discret, mais beaucoup de mes amis ignorent mon véritable prénom. Il y a des quiproquos, notamment lorsque je dois remplir un papier administratif etc ...une fois, pour aller chercher un recommandé à la poste on a refusé de me le remettre car il était au prénom de Marie et cela ne correspondait pas à ma carte d'identité."

"Je n'ai jamais aimé mon prénom Michèle. Je ne sais pas pourquoi. Peut-être que je trouve qu'il accentue l'aspect déjà trop sévère de mon visage ? Il m'est arrivé de le reprocher à mes parents et j'ai eu envie d'en changer ... mais il aurait été difficile de faire accepter cette idée à mes proches ! Aucun diminutif ne trouve grâce à mes yeux, et surtout pas "Mimi" ou "Michou" ! Quelle horreur !"

"Je m'appelle Andrée. Je trouve que c'est un prénom de garçon, je l'ai toujours reproché à mes parents. Ma mère avait perdu un petit frère qui s'appelait ainsi donc on m'a affublée de ce prénom. On m'a toujours appelée 'dédé' mais j'aurais aimé avoir un prénom plus doux à porter pour une fille. "

"Je m'appelle Francine... comme la farine. Toute petite, mon père m'appelait farine, ce qui fait qu'à l'école ou ailleurs j'ai toujours ri que l'on m'appelle ainsi...et quand les autres voient que ça ne fait pas mal, ils arrêtent vite. Depuis que je suis maman, ça fait rire les petits camarades de mes enfants quand je leur dis que je m'appelle Farine ! Dans le boulot, ça détend l'atmosphère parfois tendue de la première rencontre. Quand je dis "Bonjour Francine...comme la Farine....enchantée"
Mon prénom a été choisi par mes grand parents italiens , il fallait que cela fasse France...quoi de mieux que Francine...mais ce n'est pas grave, il faut être positif et avoir un peu d'humour sur soi-même."

"Paulette est un prénom que je n'aime pas. Lorsque j'étais plus jeune, on m'appelait Paulette la reine des paupiettes, Paulette à bicylette etc..et j'en ai souffert à tel point qu'à partir de 18 ans, je me suis fait appeler Cathy. Je l'ai un peu reproché à mes parents qui n'aimaient pas non plus ce prénom, mais sous pretexte que ma marraine s'appelait comme ça, il fallait que moi aussi j'ai ce prénom.  Je me suis renseignée il a quelques années au Tribunal, et ce n'était alors pas permis de changer de prénom sur les documents, car il n'était pas assez ridicule pour le faire."

"Bien que mon prénom ne soit pas si horrible, je l'ai toujours trouvé laid. Je m'appelle Evelyne et j'ai 34 ans. Des moqueries j'en ai entendu (tu as un prénom de vieille, Evelyne ça rime avec albumine, cyprine.....) C'est vrai que la plupart des Evelyne ont une cinquantaine d'années et par conséquent ce prénom ne me correspond en aucun cas. Alors "pour rester" dans le coup, je préfère que mes amis m'appellent Evy qui est beaucoup plus joli à entendre."

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience