• Maman
  • Grossesse

Vrai/faux : 15 idées reçues sur la grossesse, du début à la fin

Article par Caroline CROS , le 16/04/2013 à 11h06 , modifié le 16/04/2013 à 11h24 0 commentaire

Entre les conseils d'ami(e)s, les légendes de grossesse et les dires de nos grands-mères, pas facile de faire le tri entre mythe et réalité. Envie d'en finir avec les idées reçues ? Plurielles vous aide à démêler le vrai du faux !

Les régimes fille/garçon ça marche !
FAUX. On dit que la consommation de potassium et de sodium favoriserait l'arrivée d'un petit garçon, et que le calcium et le magnésium l'arrivée d'une petite fille. Si le sel ou les laitages peuvent influencer à leur petite échelle les spermatozoïdes féminins ou masculins, la détermination du sexe du futur bébé dépend de bien d'autres facteurs, entre autres : Dame nature. Ne vous lancez pas dans un régime strict sans avoir au préalable demandé l'avis de votre médecin. Tout régime durant la grossesse peut entraîner des carences et faire l'objet de contre-indications.

Le test VIH ne fait pas partie des examens sanguins obligatoires
VRAI. Au cours du premier trimestre, la femme enceinte doit effectuer toute une panoplie d'examens sanguins obligatoires : toxoplasmose, rubéole, syphilis, hépatite B ... Seul le test VIH demeure facultatif, et ce, malgré son importance. Connaître sa sérologie est essentiel puisque grâce à un traitement efficace, la transmission de la séropositivité au fœtus pendant la grossesse et pendant l'accouchement peut être évitée.

La grossesse augmente la libido
VRAI ET FAUX. Durant 9 mois, la libido d'une femme enceinte connait des variations, pouvant aller de l'absence totale de désir à une envie décuplée. En cause ? Les bouleversements hormonaux, physiologiques et psychologiques provoqués par la grossesse. Chaque femme est unique et chacune vit sa grossesse différemment, mais généralement à partir du 4ème mois, une fois les désagréments du premier trimestre terminés, la femme enceinte est au top de sa libido !

Une femme enceinte doit stopper toute activité physique et sportive
FAUX. Sans troubles pathologiques et avec la validation du médecin traitant, il est possible de pratiquer certaines activités physiques pendant la grossesse. A raison de 3 fois une demi-heure par semaine, il est possible de pratiquer de nombreux sports tels que la marche, la danse, la natation (brasse), le stretching, le yoga et la gymnastique douce. Cependant, certains sports représentent un réel danger pour le bébé et sont formellement interdits : les sports de balle, les sports de combat, le VTT ...

Il est préférable de fumer pendant la grossesse plutôt que de s'abstenir et stresser
FAUX. Selon le Docteur Garelik, tabacologue, «Tous les éléments nocifs du tabac traversent directement la barrière placentaire et arrivent au niveau de la circulation sanguine du fœtus, toute cigarette est donc néfaste pour le bébé». Une femme enceinte doit impérativement stopper sa consommation de cigarettes durant toute la grossesse, du début à la fin. Dans les cas de forte dépendance un traitement adapté peut-être proposé pour combler le manque.

Le café et les sodas sont déconseillés pendant la grossesse
FAUX. Une femme enceinte peut continuer à boire du café, du thé ou du soda à base de caféine pendant la grossesse. Consommés raisonnablement, à raison de 2 ou 3 tasses maximum par jour, le café et le thé ne présentent pas de dangers particuliers pour la femme enceinte et le fœtus. Les sodas doivent être consommés en quantité raisonnable, conformément à l'équilibre alimentaire habituellement recommandé.

Enceinte, il faut manger pour deux
FAUX. Si pendant la grossesse les besoins sont plus importants que d'habitude, il est inutile de doubler ses portions pour nourrir bébé au risque de courir tout droit vers une prise de poids excessive et dangereuse pour le bon déroulement de la grossesse.

Prendre un bain permet de calmer les contractions
VRAI. Mais attention, on parle ici de contractions apparentées au faux travail. Le bain aide à apaiser et à calmer les phases de contractions. Cependant soyez vigilantes à la température de l'eau, un bain trop chaud peut provoquer des nausées et des malaises. La température de l'eau ne doit pas dépasser 38 degrés et il est préférable de ne pas rester dans le bain plus de 15 minutes. En fin de grossesse, si les contractions continuent après le bain, il se peut qu'il s'agisse du commencement du vrai travail, dans ce cas, foncez à la maternité !

La forme du ventre permet de connaître le sexe de l'enfant
FAUX. « Si une femme a le ventre en forme de ballon c'est un garçon, si au contraire les rondeurs prennent la forme d'une bouée c'est une fille ! ». C'est faux ! Aucune étude scientifique ne prouve cette légende de grossesse. Seule l'échographie pratiquée entre la 18ème et la 22ème semaine de grossesse permet de connaître le sexe de l'enfant in utero.

Une femme enceinte peut voyager en avion sans risques
VRAI. Soyez rassurées, la pressurisation de la cabine durant le vol n'a aucune incidence sur le fœtus et les turbulences ne provoquent pas d'accouchements prématurés ! Sachez néanmoins que les effets indésirables du premier trimestre tels que les nausées et la fatigue sont décuplés en vol et qu'il est déconseillé de voyager en avion au-delà du 8ème mois. Si vous présentez des soucis de santé tels que du diabète ou de l'hypertension artérielle, il est impératif de faire le point avec votre médecin avant de partir.

L'acupuncture est un moyen naturel de déclencher un accouchement
VRAI. Les quelques études portées sur le sujet ont démontré que l'acupuncture est une pratique efficace et sans dangers pour déclencher le travail de l'accouchement. En fonction de l'avancée du travail, l'acupuncteur peut stimuler d'autres points spécifiques pour faciliter la descente du bébé dans le bassin, favoriser le relâchement du périnée au moment du passage de la tête dans le vagin et l'expulsion du placenta. De plus en plus de maternités forment leur personnel à cette technique chinoise.

Un tatouage en bas du dos peut compromettre une péridurale
VRAI. Même si d'après la Société Française d'Anesthésie et de Réanimation les risques de complications provoqués par l'alliance encre + péridurale sont très faibles, certains anesthésistes peuvent refuser de pratiquer une péridurale si un tatouage recouvre la zone destinée à recevoir l'aiguille, et si celui-ci est trop dense.

Accoucher par césarienne permet de ne pas avoir à rééduquer son périnée
FAUX. Malheureusement, une naissance par césarienne ne dispense pas de cette rééducation ! N'oubliez pas que durant 9 mois, le périnée a soutenu à lui tout seul tout le poids de votre bébé, cela suffit à provoquer un relâchement nécessitant une rééducation post-grossesse.

Dépasser le terme présente des risques pour le bébé
VRAI. Le placenta est l'organe qui fait le lien entre la maman et le futur bébé. Durant 9 mois, il apporte au fœtus, tous les nutriments et l'oxygène qui lui sont nécessaires. Au-delà de cette date, il ne fonctionne plus correctement. La future maman doit être obligatoirement placée sous surveillance médicale afin de détecter toute faiblesse du fœtus et provoquer l'accouchement si nécessaire, au bout d'une semaine maximum après le terme.

De nos jours, il est facile de tomber enceinte après 40 ans
FAUX. Même si ce phénomène est de plus en plus fréquent, tomber enceinte après 40 ans n'est pas sans risques. Ces grossesses tardives doivent faire l'objet d'une attention particulière et d'un suivi médical très rigoureux. On estime qu'au-delà de 40 ans, la femme est plus exposée aux complications vasculaires, au diabète mais aussi à l'hypertension artérielle, qui entraine également des risques pour le bébé : faible poids, hématome rétro-placentaire ... Egalement, le risque de trisomie 21 frôle les 3% chez une femme de plus de 40 ans, contre 10 fois moins chez une femme plus jeune.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience