• Maman
  • Grossesse

Maisons de naissance : où en est la loi ?

Article par Laura EL FEKY , le 18/03/2013 à 16h40 0 commentaire

La proposition de loi de Muguette Dini en faveur des maisons de naissance a été examinée le 28 février dernier au Sénat. Pas encore votée, cela pourrait bien se faire d'ici les prochaines semaines sous certaines conditions.

Deux maisons expérimentales à Paris et à Pontoise tendent vers ce sens. Les maisons de naissance qui existent déjà chez nos voisins allemands, belges ou suisses ne sont pas encore autorisées en France. Mais si la loi est adoptée, après des années de débat, une dizaine de maisons pourraient voir le jour.

La demande est là. La qualité de la naissance est au centre des préoccupations de beaucoup de femmes enceintes. Des souhaits particuliers sont en effet de plus en plus émis. Face à la demande croissante d'une prise en charge alternative les maisons de naissance seraient une vraie réponse.

Le principe des maisons de naissance
Les maisons de naissance proposeront aux femmes qui le souhaitent, un accouchement sans hospitalisation. L'objectif sera d'accueillir les futures mamans dans un endroit intimiste, chaleureux et d'instaurer un suivi régulier ainsi qu'une relation privilégiée avec la sage femme.
Une prise en charge qui sera certes médicalisée, puisque encadrée par des sages femmes, mais moins technicisée, quand cela n'est pas nécessaire. Une femme enceinte n'étant pas une femme malade, l'idée est de redonner tout le caractère physiologique à l'accouchement. Il faut savoir qu'aujourd'hui toutes les femmes enceintes reçoivent quasiment la même prise en charge, que leur grossesse soit à risque ou non. Cette technisation importante, est à la fois coûteuse, et parfois négative car elle peut avoir des effets indésirables sur certaines grossesses.

Les conditions
Les maisons de naissance devront toutefois respecter un cahier des charges bien précis. La patiente doit présenter une grossesse à bas risque, selon les critères de l'Haute Autorité de santé (HAS). De plus, chaque maison de naissance devra être avoisinante à une maternité dans le cas où un imprévu se présente et q'une prise en charge par l'hôpital soit nécessaire. Bref, un accouchement comme à la maison mais sans les risques inutiles bien entendu !

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience