Ma grossesse semaine par semaine : semaine 6

Article par Emilie RABOTTIN avec agence , le 22/12/2008 à 18h32 , modifié le 17/01/2012 à 16h44 0 commentaire

Certaines de vos amies vous l'avaient bien dit... la grossesse ce n'est pas toujours de tout repos et vous faites peut-être partie des femmes que cela rend vraiment "malade".

Profitez-en pour cocooner et vous délester des tâches ménagères pénibles. Si les symptômes désagréables se manifestent (nausées, vomissements, fatigue...), ménagez-vous et faites-vous du bien en vous reposant et en vous faisant servir.   

Vous
Lors de cette sixième semaine de grossesse, votre taux d'hormones est à son niveau maximal, ce qui vous occasionne encore plus de troubles. Les nausées persistent et vous pouvez également être constipée. Vous pouvez vous sentir plus vite fatiguée et avoir les jambes lourdes. C'est vraiment le moment de vous reposer, et de dormir les jambes un peu surélevées. Pour les lourdeurs dans les jambes, rien de tel qu'une bonne marche d'au moins 30 minutes par jour ! En cas de douleurs dans le bas-ventre, accompagnées de saignement, avertissez immédiatement votre médecin, car il subsiste toujours des risques de fausse-couche.

Votre bébé
Votre bébé a bien grandi : il mesure de 10 à 14 mm et pèse environ 1,5 g. Son sexe est déjà défini, mais il est encore indifférencié à ce stade de croissance. Il a toujours sa forme de "haricot", la tête faisant environ la moitié du volume du corps, toujours penchée sur la poitrine.
Le visage commence à se dessiner plus nettement. Désormais il a une langue. Au niveau de sa silhouette, les bras et les jambes s'allongent, les doigts s'ébauchent et sa colonne vertébrale est en formation. C'est la semaine au cours de laquelle l'oreille interne, le nerf optique et les reins se forment. Et votre bébé commence à bouger même si vous n'en avez pas la perception...

Et le futur papa ?
C'est le moment d'abuser gentiment de l'homme fort qui vit avec vous ! Cette semaine, les paquets, les courses, c'est pour lui ! Même si vous partagiez le ménage avant, il n'est pas question de passer l'aspirateur ou de vous lancer dans le nettoyage des vitres. Pour éviter quelques tensions compréhensibles, racontez-lui ce petit bout d'homme qui pousse en vous, dessinez-le ensemble et concoctez-lui de savoureux petits plats, c'est bon pour tout le monde !

Bon à savoir
C'est la semaine où la prudence s'impose. Vous devez vous reposer et surtout ne pas faire d'efforts physiques, ni porter de charges. À la moindre alerte médicale, avertissez votre médecin.
À partir de cette semaine, il est préférable de porter un soutien-gorge à la bonne taille, maintenant bien la poitrine. Il vaut mieux sacrifier le côté sexy pour quelque temps, de toute façon, votre poitrine épanouie de femme enceinte doit faire déjà bien des envieuses !

Bloc-notes santé / Bloc-notes examens
Si vous avez déjà passé la première visite médicale obligatoire, vous devez sans doute faire une batterie d'examens : recherche de l'albumine et du sucre dans les urines ; recherche des anticorps de la rubéole, de la toxoplasmose, du sida, de l'hépatite B, de la syphilis, du cytomégalovirus et recherche des agglutinines antiD, si vous êtes d'un rhésus négatif.
Tous ces examens sont pris en charge à 100 % par la Sécurité sociale et si vous les faites dans un centre de PMI (Protection maternelle et infantile) près de chez vous, vous n'aurez rien à payer.

Bloc-notes formalités
Lors de la première visite prénatale obligatoire, le médecin vous remet un formulaire comportant 3 volets : le volet nº 3 doit être adressé à la Sécurité sociale avec la copie de vos trois derniers bulletins de salaire ; les volets 1 et 2 sont à adresser à votre Caisse d'allocations familiales et peuvent, selon vos ressources, ouvrir droit à la prestation d'accueil du jeune enfant (PAJE).

Nos conseils
- Ne portez aucune charge.
- Reposez-vous en vous allongeant, sans complexe, quand vraiment vous vous sentez épuisée.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience