• Maman
  • Grossesse

Les aliments conseillés et interdits pendant la grossesse

Article par Candice LUCAS , le 11/03/2013 à 13h30 , modifié le 13/01/2015 à 15h48 0 commentaire

Pendant la grossesse, il faut manger équilibré, mais certains aliments peuvent être néfastes au développement de bébé ! Suivez le guide des aliments conseillés et déconseillés aux femmes enceintes.

Enceinte, votre alimentation nécessite votre attention : pour éviter tout risque de malformation du fœtus ou d'accouchement prématuré voire de fausse couche, il est nécessaire d'arrêter de consommer certains aliments. Listériose, toxoplasmose et salmonellose sont les principaux risques liés à l'alimentation que vous pouvez rencontrer.

La listériose, due à la bactérie listeria, se transmet par la viande mal cuite et certains produits laitiers et fromages au lait cru. Se traduisant par une fièvre et un syndrome grippal, la listériose peut provoquer une fausse couche ou un accouchement prématuré. Si vous n'êtes pas immunisée, la toxoplasmose peut également entraîner une fausse couche ou des malformations graves pour le fœtus. La toxoplasmose est due à un parasite qui se transmet via la viande crue ou saignante. La salmonellose, transmise par une bactérie que l'on trouve dans les œufs crus, peut être responsable d'un accouchement prématuré.

 

Pour limiter les risques :

 

- Faites bien cuire votre viande, à plus de 67 °C à cœur. Ne consommez pas de viande crue ou saignante, notamment le mouton et l'agneau si vous n'êtes pas immunisée contre la toxoplasmose (deux viandes dans lesquelles on retrouve le toxoplasme).
- Lavez scrupuleusement les crudités, vecteurs de la toxoplasmose
- Evitez les produits laitiers non pasteurisés et les fromages râpés, au lait cru, à pâte molle ou à croûte fleurie
- Ne mangez pas d'œufs crus ainsi que les préparations à base d'œufs crus, types mousse au chocolat ou crème aux œufs
- Evitez la charcuterie
- Evitez les coquillages, les crustacés, les moules, les poissons crus, fumés ou marinés

 

Outre ces risques, bannissez l'alcool, responsable de malformations, d'un retard de croissance et du syndrome d'alcoolisme fœtal. Evitez le café, qui peut engendrer un avortement spontané au cours du premier trimestre.

 

- Pour éviter les coups de barre fréquents en début de grossesse et les fringales qui en découlent (et les kilos en trop!), privilégiez les sucres lents, types céréales et pain complets
- Préférez les tisanes au thé et au café (ou alors consommez du décaféiné), dont la consommation excessive peut entraîner fausse couche et retard de croissance intra-utérine

 

- Vous pouvez opter pour les fromages au lait pasteurisé sans croûte
- Consommez des légumes vert foncé, des fruits rouges (en les lavant bien), des légumineuses (lentilles), sources de vitamine B9, indispensable au bon développement du système nerveux du fœtus et dont les carences sont fréquentes

En respectant ces précautions, il faut manger de tout en quantité raisonnable, pour que bébé et vous ayez les apports suffisants et nécessaires. Et ce n'est pas parce que vous êtes deux que vous devez manger pour deux ! Respectez la moyenne d'un kilo pris par mois. Si vous êtes adepte du végétalisme ou craignez de souffrir de carences, rapprochez-vous de votre gynécologue qui évaluera un éventuel déficit à l'aide d'une prise de sang et pourra vous prescrire une supplémentation le temps de la grossesse.
 
A lire :
Bien manger en attendant bébé, de Katrin Acou-Bouaziz, avec le Dr Cocaul, Editions First, janvier 2011
Ma grossesse en 300 questions/réponses, de Marjolaine Solaro, avec Marie-Christine Bourg et Bénédicte Lafarge-Bart, Editions First, avril 2012

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience