Le yoga pour être zen pendant l'accouchement

Article par Caroline RABOURDIN , le 09/07/2009 à 15h10 , modifié le 13/04/2010 à 11h24 0 commentaire

Cette préparation mêle respiration et postures simples pour permettre à la maman de se détendre et de travailler certains muscles, qui seront particulièrement sollicités pendant l'accouchement.

Pas besoin d'avoir déjà suivi des cours de yoga pour le choisir comme préparation à l'accouchement. Il suffit de s'y mettre. Cette discipline vise, par la méditation notamment, à rechercher le bien-être tant physique que mental. Cela passe par l'apprentissage de différentes postures et la relaxation.
Dans le cadre d'une préparation, le yoga a pour but d'aider la future maman à se sentir bien dans son corps et dans sa tête pour accoucher le plus sereinement possible.
Cette méthode se déroule en séances collectives, généralement à partir du 4e mois. La femme enceinte est invitée à reproduire des postures simples pour évacuer les tensions, le stress et lui permettre ainsi d'accueillir bébé dans les meilleures conditions. Etirements et assouplissements sont également au programme. La future maman apprend aussi à basculer et placer son bassin, à travailler son périnée, à soulager ses douleurs dorsales, lombaires et ligamentaires... Le yoga permet de préparer ses muscles pour l'accouchement. Bien sûr, des exercices de respiration sont aussi dispensés. Ces derniers permettront de mieux supporter les contractions et d'aider la mère à reprendre son souffle pendant l'accouchement.
Le papa est également invité à participer s'il le souhaite. Il apprendra notamment l'art du massage pour soulager et atténuer les douleurs de la maman.
Après la naissance, il est préférable de suivre de nouveau une séance de yoga pour vérifier la bonne remise en place du bassin et pourquoi pas continuer cette discipline dans un autre cadre.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience