Le retour à la maison avec son bébé : les 10 conseils pour éviter le stress

Article par Anne HUMBERT , le 23/10/2009 à 15h37 , modifié le 23/10/2009 à 16h52 0 commentaire

Se chouchouter, partager les tâches, ne pas vouloir frôler la perfection, voici quelques conseils pour que le retour à la maison ne parte pas sur des mauvaises bases.

- S’organiser avant l’arrivée du bébé : remplir son congélateur, trouver des livraisons sympas à domicile, tout cela va être d’une aide précieuse. Emmener votre enfant au supermarché ne sera pas vraiment envisageable les premières semaines et tant qu’à faire, profitez du temps de sortie pour vous promener dans un parc, plutôt qu’au rayon surgelé.

- Ne pas vouloir être une pro de la maternité :  un bébé n’est jamais livré avec un mode d’emploi. On a beau lire tous les livres possibles et imaginables, parfois on a du mal à s’en sortir et à comprendre un bébé qui pleure. Au fur et à mesure pourtant, on reconnaît à quoi sont dus ses pleurs et on sait les apaiser bien plus vite. Un câlin, un massage pour les coliques, de la musique, et tout rentre vite dans l’ordre.

- Un enfant, on s’en occupe à deux : certes vous avez décidé d’allaiter donc, côté nourriture, c’est vous qui allez prendre en charge votre enfant. Mais il y a tout le reste: donner le bain, se promener, jouer, tout cela est grandement dans les compétences du papa. Laissez-lui sa place et pendant ce temps-là, faites-vous chouchouter chez le coiffeur ou l’esthéticienne !

- Dormir, dormir ! C’est la chose qui vous paraît le plus improbable et pourtant... Dormez quand votre enfant dort, laissez-le à votre belle mère qui vous rend visite et filez sous la couette, vous discuterez une autre fois. C’est la seule solution pour ne pas craquer les premiers mois: se reposer. Et si votre enfant rechigne à dormir, prenez le sur vous, endormez-vous ensemble, en faisant attention tout de même à ne pas l’écraser ou le laisser tomber.

- S’occuper de soi : envoyez des signaux de fumée, pour que l’on vous offre un soin du visage ou du corps. Ca vous fera un bien fou, et prenez le temps de vous aménager assez vite une à deux heures rien que pour vous. Vous finirez sûrement au rayon layette en train de lui acheter des vêtements et reviendrez toute gaie de cette petite virée shoping.

- Pas de nettoyage de printemps: si vous n’avez pas la chance de pouvoir vous faire aider pour l’entretien de votre maison, réduisez le temps passé à ces tâches au stricte minimum ou alors faites tout cela à deux le week-end.

- Profitez du congé parental du papa : on n’est pas trop de deux au début, surtout au retour de la maternité. Prenez le temps de découvrir votre enfant à deux et laissez au papa toutes les chances de rencontrer son enfant et de devenir père.

- Faites vous au moins un repas en amoureux le premier mois : Sortez à deux pas de chez vous pour ne pas paniquer et faites garder votre bébé par une personne de confiance. Prenez un verre dehors ou dînez, bref retrouvez-vous pour deux heures comme avant.

- Ne pas se surcharger en soins divers et variés : Un bébé n’est pas sale, donc inutile de passer son temps à le changer, lui nettoyer les oreilles ou le nez. Le bain est un moment de détente mais les autres soins ne doivent pas être quotidiens car en plus d’ennuyer votre enfant vous perdez du temps.

- Se faire confiance : sûrement le plus difficile, mais dites-vous que vous faites bien ! Moquez vous éperdument des conseils d’un autre âge. Renseignez-vous si besoin en lisant des ouvrages spécialisés, demandez conseil à des personnes que vous savez expérimentées (une sage- femme, un pédiatre), mais fuyez comme la peste les soi-disant bonnes copines pour qui tout a l’air évident et les mères ou belles mères qui vous conseillent de faire le contraire de ce que vous ressentez être bon pour votre enfant.
Etre une mère parfaite ne sert à rien, une mère moyenne suffit amplement !

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience