• Maman
  • Grossesse

La rééducation périnéale après l'accouchement

Article par la rédaction avec agence , le 20/03/2009 à 15h29 , modifié le 01/04/2009 à 10h33 0 commentaire

Contraignante, la rééducation périnéale ? Peut-être... mais elle est d'une importance capitale. Votre médecin vous donnera une prescription de 10 séances. Utilisez-les absolument !

Vous êtes toute à votre bonheur de serrer votre bébé dans vos bras, vous êtes fatiguée, les exercices de la rééducation périnéale ne sont pas drôles... Les raisons de ne pas aller chez le kinésithérapeute à la sortie de la maternité après l'accouchement sont nombreuses. Mais sachez que l'absence de rééducation peut avoir des conséquences très invalidantes, comme des fuites urinaires ou une descente de rectum au-delà de l'anus. Vous préférerez sans doute prévenir ce type d'inconvénient !

Qu'est-ce que le périnée ? Il s'agit d'un ensemble de muscles, ligaments et membranes sur lesquels sont posés la vessie, le rectum et le vagin. Soumis à rude épreuve lors de l'accouchement, victime d'une modification hormonale pendant la grossesse qui a pour conséquence de causer un relâchement des muscles et ligaments, il vous faut le tonifier.

Comment se passe la rééducation ? Six semaines après votre accouchement, lors de la visite post-natale, votre médecin vous remettra une ordonnance de 10 séances, remboursées à 100 % par la Sécurité sociale. Un kinésithérapeute ou une sage-femme peuvent se charger de la mission. Une bonne rééducation périnéale doit être manuelle et avec des sondes. Vous ferez des exercices de contraction des muscles entourant le vagin et l'anus.

Notre conseil
Beaucoup de femmes sont pressées, en sortant de la maternité, de commencer les abdominaux pour retrouver leur ligne d'avant l'accouchement. Il est impératif d'avoir rééduqué votre périnée avant, sinon les problèmes liés à un périnée sans tonus pourraient se trouver amplifiés.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience