• Maman
  • Grossesse

Je ne veux pas d'enfants, mes proches ne comprennent pas ce choix...

Article par Clémence ORCEL , le 22/04/2010 à 13h04 , modifié le 31/01/2011 à 18h11 1 commentaire

Qui a dit qu'il fallait obligatoirement être maman pour être épanouie et heureuse dans la vie ? C'est la question que se posent de nombreuses femmes qui ne veulent pas d'enfants, suite aux réactions de leurs proches. L'une d'elles témoigne.

A 38 ans, Céline mène sa vie professionnelle, sa vie de couple et sa vie de femme avec succès. Cependant, une vie manque au tableau : celle de mère. Car cette jeune avocate a depuis longtemps fait le choix de ne pas avoir d'enfants. Un choix qui dérange...

"Il y a une dizaine d'années, lorsque j'ai annoncé à mon entourage ne pas vouloir devenir maman, la réponse a été unanime : "Tu verras, tu finiras par changer d'avis". Dix ans après, mes proches s'acharnent à ne pas comprendre mon choix. Mes amies passent leur temps à me dire qu'être mère est la plus belle chose qui puisse m'arriver. Mes parents, eux, me comparent sans arrêt à ma sœur qui, à trente ans, a déjà deux enfants."

Une épreuve quasi insurmontable pour le couple

En couple, la situation est souvent ingérable. Lorsque l'envie de devenir parent n'est pas réciproque, la relation est presque toujours vouée à l'échec...
"Deux hommes m'ont quittée pour ça. Eux aussi pensaient qu'avec le temps, je me laisserais persuader, que je finirais par vouloir un enfant. Lassés, ils ont fini par aller voir ailleurs. Il y a trois ans, j'ai rencontré quelqu'un d'un peu plus âgé, déjà papa de grands enfants. Nous avons tout de suite été sur la même longueur d'ondes, le sujet a très vite été clos : pas question de faire des enfants."

Pas ou peu d'instinct maternel

Les proches de Céline lui disent souvent que tant qu'elle n'aura pas d'enfants, elle ne sera pas entièrement comblée, qu'il lui manquera toujours quelque chose. Pourtant, celle-ci rétorque qu'on ne peut pas faire de généralités, que toutes les femmes ne sont pas forcément faites pour être mère...
"J'ai toujours été très indépendante, ambitieuse et passionnée par plein de choses. L'instinct maternel, je ne l'ai jamais ressenti, tout comme je n'ai jamais rêvé d'être enceinte ou entourée d'une horde de têtes blondes. Je n'ai rien contre les enfants mais en faire n'a jamais été un but en soi. Ce qui m'importe, c'est d'être heureuse. Je trouve égoïste, même inconcevable, le fait de mettre un enfant au monde sans vraiment le désirer, juste parce qu'on cède aux pressions familiales ou sociales."

Une question de respect

Finalement, le message que veut faire passer Céline, c'est qu'il faut respecter les choix de chacun. Familles nombreuses, recomposées, mères célibataires, femmes sans enfants : peu importe le schéma, tant que le bonheur est au rendez-vous !
"Certaines de mes amies sont mères célibataires. Je ne les envie pas mais je respecte leur choix. Elles élèvent seules leurs enfants avec courage et cela a donné un sens à leur vie. Dans mon cas, mon métier, mon homme et mes passions m'épanouissent au quotidien, je n'ai pas besoin d'enfants pour pouvoir dire que je suis comblée. Je ne demande pas aux gens de le comprendre, juste de le respecter."

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience