Je danse le NIA pendant ma grossesse !

Article par Julie CARON , le 24/09/2013 à 14h49 , modifié le 24/09/2013 à 15h17 0 commentaire

Les femmes enceintes à la recherche d'activité physique mais aussi d'un moyen de se concentrer sur elle-même vont pouvoir s'exprimer grâce à la danse Nia. En piste ?

Né dans les années 80 aux Etats-Unis, le NIA est une technique s'inspirant de neuf disciplines : Les arts de la danse (La danse Jazz, la danse moderne et la danse d'Isadora Duncan), les arts-martiaux (Le Taï-Chi-Chuan, le Taekwondo et l'Aïkido) et les arts du bien-être (La technique Alexander, le Yoga et l'enseignement Moshé Feldenkrais). Ainsi, le NIA permet une harmonisation entre le corps, le mental et l'esprit, et joue particulièrement sur les domaines émotionnels et spirituels.

 

La technique de la danse NIA repose sur des mouvements innovants qui offrent de grandes plages de liberté et d'expressivité personnelle. Cette danse est idéalement adaptable aux femmes enceintes puisque les exercices proposent trois niveaux d'intensité pour chaque mouvement, et un choix infini de gestuelles. Chacun évolue à son rythme, en fonction de sa forme et de ses possiblités. Chacun est libre d'accentuer ou de diminuer le rythme, l'intensité ou l'amplitude des gestes et des déplacements.

 

"Apprendre à écouter ses sensations corporelles"

 

Régine Petit est intervenante en technique NIA, certifiée à Portland, Orégon, USA. Elle a introduit le NIA en France et intervient en France et à l'étranger. "En NIA, il est enseigné aux femmes enceintes d'aborder leur grossesse joyeusement et naturellement pour les préparer du mieux possible à l'un des événements les plus importants de leur vie. Un événement qui va requérir endurance physique, concentration mentale, attention émotionnelle et foi spirituelle. Le NIA est une superbe façon d'apprendre à écouter ses sensations corporelles et d'avoir une meilleure conscience de soi, de comprendre et gérer au mieux ses émotions, de communiquer avec son bébé et de choisir intentionnellement et avec confiance ce qui est bon pour soi et pour son enfant à naître."

 

A chaque séance, chacune est invitée à suivre son intuition et son inspiration. Les chorégraphies sont réalisées sur une musique à la fois stimulante et agréable. Christine a découvert le NIA alors qu'elle attendait son premier enfant : "Le NIA permet de s'exprimer en toute liberté et sérénité tout en étant guidée par une dynamique pleine d'énergie. On respire, on danse, on rit, on ressort de là avec la pêche!"

 

Le NIA est accessible à tous et ne présente pas de restrictions particulières pour les femmes qui vont avoir un bébé. "Il est toutefois recommandé d'avertir l'enseignant de la grossesse afin qu'il puisse accompagner la future maman de conseils particuliers jus'quà l'accouchement. Par exemple apprendre à ralentir, à respirer plus profondément, à aller au sol et revenir debout sans effort, à être attentive aux étirements et à l'hyper-laxité de la femme enceinte, à privilégier les placements sur le côté, à s'arrêter avant d'être fatiguée pour récupérer l'énergie et se ressourcer, boire régulièrement ...", explique Régine Petit. Alors, prêtes à vous lancer ?

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience