• Maman
  • Grossesse

Grossesse/Vergetures : infos et conseils pour les futures mamans

Article par , le 07/01/2011 à 16h15 , modifié le 10/01/2011 à 15h15 0 commentaire

Durant la grossesse, l'épiderme de la future maman est fragilisé. C'est alors que peuvent apparaître les vergetures. C'est quoi des vergetures ? Peut-on les prévenir ? Existe-t-il des solutions pour les atténuer ou les faire disparaître. Voici quelques réponses à vos questions.

Les vergetures, c'est quoi ?

Les vergetures sont des raies disgracieuses qui deviennent un problème esthétique qui obsède donc des millions de personnes en majorité des femmes. Elles résultent de la rupture des fibres élastiques de l'épiderme après un étirement rapide et brutal de la peau à la suite d'une prise ou d'une perte de poids.

Où peuvent-elles apparaître ?

Elles apparaissent surtout sur le ventre, les seins, les hanches, les cuisses, les fesses, le bas du dos, les épaules et l'intérieur des bras. Les changements hormonaux importants peuvent faire apparaître ces "cicatrices".

Comment les reconnaître ?

Les vergetures, qui apparaissent durant une grossesse, sont d'abord rouges puis deviennent blanches avec le temps.

Peut-on les prévenir ?

La solution miracle n'existe pas mais la prévention peut se révéler efficace. Vite, vite que faut-il pour prévenir les vergetures ? Il faut...

- avoir une alimentation saine et équilibrée, qui favorise un poids stable.
- pratiquer une activité sportive.
- effectuer des massages palper-rouler avec une lotion hydratante pour régénérer les fibres de collagène. Ce système assouplie la peau, la rend plus élastique et plus résistante aux étirements.
- utiliser de crèmes cosmétiques anti-vergetures qui permettent de nourrir la peau. Attention certaines crèmes sont déconseillées durant la grossesse. Parlez-en à votre pharmacien ou votre dermatologue.

Existe-t-il des traitements anti-vergetures ?

Ces marques peuvent s'estomper grâce à la chirurgie esthétique, au laser, au peeling chimique ou mécanique, aux crèmes médicamenteuses ou encore à la photomodulation (aussi appelée luminostimulation ou chromostimulation). Ces traitements sont souvent contre-indiqués aux femmes enceintes ou allaitant.

Dans tous les cas, il faut mieux consulter votre dermatologue pour connaître le traitement qui vous conviendrez le mieux ainsi que son prix.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience