• Maman
  • Grossesse

Grossesse à risques : une femme sur cinq est concernée

Article par Julie CARON , le 27/09/2013 à 17h04 , modifié le 27/09/2013 à 17h22 0 commentaire

Être enceinte peut présenter des risques, 20% des femmes seraient d'ailleurs concernées. Mais pourtant, près de deux tiers sous-estiment ces possibles complications.

On entend souvent parler des dangers liés à la grossesse... Mais ces informations ne semblent pas préoccuper tant que ça les femmes. Selon un récent sondage Opinion Way mené pour la Fondation PremUp (coopération scientifique sur la grossesse et la prématurité), beaucoup trop de femmes enceintes ne sont pas conscientes de l'importance d'un suivi médical. Elles seraient en effet 60%à ignorer qu'elles peuvent tout à fait être concernées par une grossesse pathologique.

  

Pourtant, chaque année, 160.000 femmes enceintes environ sont touchées par une grossesse à risque, sur environ 830.000 à attendre un enfant. «Cette enquête nous montre qu'il y a encore beaucoup de pathologies totalement méconnues dans la société», rend compte Danièle Evain Brion, la responsable de PremUp.

  

Le suivi, c'est aussi avant la grossesse

L'étude pointe également du doigt le manque de préparation médicale pour préparer la grossesse. 50% des femmes qui désirent avoir un enfant ne vont pas consulter un médecin avant qu'elles soient enceintes. "Quand la grossesse est programmée, il faut ne faut pas hésiter à consulter un professionnel de santé en amont. Cela permet de la démarrer dans les meilleures conditions possibles en examinant le poids, les antécédents médicaux et l'environnement social de la maman", explique la directrice de la fondation.

  

Afin de sensibiliser l'opinion et de récolter des fonds pour mener des recherches, PremUp va organiser sa troisième "marche des bébés" le 13 octobre prochain. Elle inaugurera le premier jour de la Semaine nationale de mobilisation pour la santé des femmes enceintes et du nouveau-né.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience