Adolescente et enceinte : quelles sont les risques pour la santé ?

Article par Julie CARON , le 06/12/2013 à 17h04 , modifié le 06/12/2013 à 17h16 0 commentaire

Les dangers d'une grossesse adolescente existent mais l'âge n'est pas l'unique facteur. Pour éviter tout risque, les jeunes mères doivent être suivies dès la conception de l'enfant.

Les risques d'une gros¬sesse à l'adolescence sont bien connus : hy¬pertension artérielle, accouchement prématuré, faible poids du bébé. Mais beaucoup de spécialistes affirment que le jeune âge de la mère n'est pas synonyme de danger médical supplémentaire. Les risques obstétriques surviennent généralement lorsque la jeune fille rencontre déjà une situation sociale compliquée.
Difficultés relationnelles au sein du couple ou de la famille ou crainte de l'avenir peuvent en effet entrainer des complications pendant la grossesse. Comme pour une future maman plus âgée, la jeune femme doit renoncer à la cigarette et à l'alcool mais aussi surveiller son alimentation. Les carences alimentaires peuvent avoir des conséquences pour le bébé : anomalies du développement du placenta, du foetus et augmentation du risque de prématurité.
 
Une grossesse bien suivie n'est pas risquée
Les grossesses adolescentes ne seraient pas plus risquées que celles de femmes plus âgées. C'est ce qu'affirment désormais les médecins. La condition ? Qu'elles soient bien assistées et le plus tôt possible. Mais de nombreux professionnels déplorent le temps qu'elles mettent à venir. Elles consultent le plupart du temps dans l'urgence, parfois tardivement et sont souvent seules à affronter les difficultés. Elles vont plus facilementse diriger vers le planning familial. Et pourtant... Le diagnostic de la grossesse permet d'entamer plus rapidement un accompagnement spécifique.
 
Ces jeunes femmes doivent être accompagnées et soignées par une équipe médicale complète. Le bon suivi physique et psychologique est assuré par une sage-femme, une aide-soignante, un psychologue, un gynécologue et un pédiatre. En l'absence d'un entourage affectif ou social, l'adolescente peut être accueillie dans une maison maternelle. Un suivi adéquat permet donc d'éviter au mieux toute complication chez les mères adolescentes qui s'apprêtent à avoir un bébé.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience